Quai haute Seille

Actuelle rue Haute Seille entre la rue du Cambout et la rue d'Asfeld

On y abreuvait déjà les chevaux au XVème siècle.

Pierre Rubian, marchand de chevaux, se plaignait en août 1722 que derrière les écuries du côté des murailles de la ville, un cul de sac sur la Seille rempli d'immondices, servait la nuit de point de rencontre entre des filles de joie et des soldats. Possédant un jardin proche de ce lieu, il avait demandé l'autorisation de fermer à ses frais le cul de sac avec des planches pour éviter ces débordements.

Le pavillon de la haute Seille construit en 1732, à l'emplacement d'un cellier servant d'entrée à la cave voûtée d'une maison appartenant aux Célestins ainsi qu'une maison contigüe ayant pour enseigne le cheval noir, était situé à la haute Seille vers la rue de l'abreuvoir.

En mars 1737 la maison située à l'abreuvoir de la haute Seille, vis à vis de l'hôtellerie du cheval noir était à démolir et à reconstruire suivant l'alignement imposé. Une partie de la maison démolie avait servi à former le dégagement de l'abreuvoir.

En juillet 1754 la maison du cheval noir sur le quai de la haute Seille avait été démolie, pour y construire le bâtiment des officiers du régiment caserné à Coislin.

En 1830 la caserne avait été transformée en pénitencier pour les militaires condamnés.

En 1936 au n° 47 (rue Haute Seille) asile de nuit de la ville de Metz.





Ce billet n'a pas de commentaires

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter