Début des années 1960 à Metz

C'était le temps de l'insouciance, après une semaine de travail, la jeunesse profitait des loisirs qu’offraient la ville, principalement le cinéma et les bals du week-end.

A la Cigogne

Les cinémas les plus fréquentés, le Palace rue Serpenoise, l'Eden avenue Serpenoise, le Rex en Chaplerue.

Les bals proposés en ce temps là, le Trianon face au temple protestant à Montigny, la Cigogne rue du Coëtlosquet, le Kursal rue Pasteur, le Cristal rue Gambetta.

Plus sélectif l'hôtel des Mines avenue Foch, le Globe face à la gare et le moins fréquentable le Tunnel rue François de Curel.

Au Cristal

L'insouciance laissait parfois la place au rappel de la guerre d'Algérie dont nous ignorions tout. Seuls les jeunes gens qui y avait passés de nombreux mois en banalisait la vérité par une pancarte promenée à travers la salle.

Au Cristal

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

Ce billet n'a pas de commentaires


counter