La démographie au XIXème siècle

Analyse d'un siècle de vie au Sablon

Les naissances

Naissance de 1319 garçons et 1228 filles dont :

  • 10 mort-nés de sexe indéterminé,
  • 37 mort-nés garçons ,
  • 23 mort-nées filles,
  • soit 3% d'enfants morts à la naissance.
  • Avec le décès à moins d'un an de 254 garçons et 187 filles, le pourcentage était de 20% de décès des enfants à la fin de la première année.
  • Avant d'arriver à l'âge adulte 152 garçons et 134 filles étaient encore décédés avant leur vingtième année, ce qui donne un pourcentage de décès par rapport aux naissances de 33,5% pour les garçons et de 28% pour les filles.

Les mariages

691 couples avaient convolé en juste noce au cours du siècle. Ils s'étaient mariés le plus souvent

  • le mardi 29,5%,
  • le mercredi 20%,
  • le samedi 14%,
  • le lundi 14%,
  • le jeudi 11,5%,
  • le vendredi 6%,
  • le dimanche 5%.

Les mariages avaient eu lieu par ordre décroissant en :

  • janvier 25%,
  • novembre 13,5%,
  • février 13%,
  • juillet 7,5%,
  • août 7%,
  • décembre 7%,
  • mars 5,5%,
  • mai 5%,
  • avril 4,5%,
  • octobre 4,5%,
  • juin 4%,
  • septembre 3,5%.

L'âge au mariage

  • 0,5% des hommes se mariaient avant 20 ans,
  • 22% entre 20 et 24 ans,
  • 45% entre 25 et 29 ans,
  • 22,5% entre 30 et 39 ans,
  • 6% entre 40 et 49 ans,
  • 4% à plus de 50 ans.

  • 11,5% des femmes se mariaient avant 20 ans,
  • 42% entre 20 et 24 ans,
  • 28% entre 25 et 29 ans,
  • 14,5% entre 30 et 39 ans,
  • 2% entre 40 et 49 ans,
  • 2% au delà de 50 ans.

L'origine des époux
Les hommes

  • 143 mariés étaient originaires du Sablon,
  • 103 de Metz,
  • 41 de Montigny,
  • 119 du département de la Moselle,
  • 30 de la Meurthe et Moselle,
  • 68 d'autres départements,
  • 5 du Luxembourg,
  • 1 de Suisse,
  • 1 des États Unis,
  • 179 d'Allemagne.

201 mariés étaient des jardiniers soit 29% des métiers exercés.

Les femmes

  • 250 mariées étaient originaires du Sablon,
  • 84 de Metz,
  • 34 de Montigny,
  • 118 de la Moselle,
  • 21 de Meurthe et Moselle,
  • 35 d'autres départements,
  • 9 du Luxembourg,
  • 1 de Belgique,
  • 1 de Suisse,
  • 1 des États Unis,
  • 137 d'Allemagne.

Prénoms les plus courants  :

pour les hommes :

  • Jean 22%,
  • François 13,5%,
  • Nicolas 11%,
  • Pierre 8%,
  • Charles 6%,
  • Joseph 6%,
  • Louis 5%,
  • Dominique 4,5%,
  • Jacques 4%,
  • autres 19% ;

pour les femmes :

  • Marie 30%,
  • Anne 17%,
  • Catherine 15%,
  • Marguerite 9%,
  • Jeanne 7%,
  • Barbe 6%,
  • Françoise 4,5%
  • Élisabeth 4%
  • autres 7%.


Nombre de mariages célébrés dans les anciennes familles au cours du siècle :

  • Very 63 ,
  • Barba 56 ,
  • Simony 39 ,
  • Colin 33 ,
  • Tribout 33 ,
  • Boistaux 32 ,
  • Henry 29
  • Jacquelard 28 ,
  • Lagrange 22 ,
  • Moraux 21 ,
  • Lejaille 20 ,
  • Ismeur 20 .

Les décès

On dénombrait en tout 848 décès d'hommes et 726 de femmes adultes.

Le nombre de décès par ordre décroissant avait lieu le plus souvent au mois de :

  • janvier 13% ,
  • décembre 11% ,
  • mars 10%
  • février 10% ,
  • août 9% ,
  • avril 8,5% ,
  • septembre 8%
  • juillet 7,5% ,
  • mai 7% ,
  • octobre 6,5% ,
  • novembre 5,5%
  • juin 5,5% .



Age au décès des hommes

  • moins 1 an 30%
  • 1 à 5 ans 11%
  • 5 à 10 ans 4%
  • 10 à 20 ans 4%
  • 20 à 30 ans 6%
  • 30 à 40 ans 6%
  • 40 à 50 ans 6%
  • 50 à 60 ans 6,5%
  • 60 à 70 ans 8,5%
  • 70 à 80 ans 9%
  • 80 à 90 ans 5%
  • + 90 ans 0,5%
  • age indéterminé 5%


Age au décès des femmes

  • moins 1 an 26%
  • 1 à 5 ans 11%
  • 5 à 10 ans 3%
  • 10 à 20 ans 4,5%
  • 20 à 30 ans 4,5%
  • 30 à 40 ans 4%
  • 40 à 50 ans 5%
  • 50 à 60 ans 7%
  • 60 à 70 ans 10%
  • 70 à 80 ans 12,5%
  • 80 à 90 ans 6%
  • + 90 ans 1%
  • age indéterminé 6%



Les hommes, pourcentage des décès par tranche d'âge

  • à 20 ans 50%
  • à 30 ans 56,50%
  • à 40 ans 62,5%
  • à 50 ans 68,5%
  • à 60 ans 75%
  • à 70 ans 84%
  • à 80 ans 94%
  • à 90 ans 99%
  • + 90 ans 100%


Les femmes, pourcentage des décès pat tranche d'âge

  • à 20 ans 47%
  • à 30 ans 52%
  • à 40 ans 56%
  • à 50 ans 62%
  • à 60 ans 69%
  • à 70 ans 80%
  • à 80 ans 93%
  • à 90 ans 99%
  • + 90 ans 100%



Après ce résumé de la démographie sur un siècle, ce qui suit est le détail des différentes périodes, depuis la révolution jusqu'à l'arrivée du chemin de fer, qui change la donne avec l'arrivée des ouvriers du train, puis vient ensuite la guerre de 1870 avec l'arrivée des familles allemandes.

De la révolution à la construction du chemin de fer.

Au début du 18° siècle le Sablon se composait de 25 à 30 maisons éparses, peut-être même moins. En 1741 la population était de 33 familles et passait à 47 familles en 1789. En 1795, dans la tranche d'âge de 16 à 60 ans, on recensait 30 hommes dont 26 étaient mariés.

Les principales familles de l'ancien Sablon

En 1701 la famille Colin était domiciliée à la Horgne. En 1741 la famille Rodot et en 1744 la famille Lagrange originaires de Montigny, étaient également domiciliées à la Horgne.

En 1740 vivaient au Sablon la famille Tribout dont le lieu d'origine n'est pas connu, la famille Louyot originaire de Pange, les familles Ismeur et Michaux qui étaient toutes deux originaires de Metz.

En 1789 étaient arrivées la famille Very dont le lieu d'origine n'est pas connu, la famille Barbé originaire de Magny, la famille Lejaille originaire de Metz, les familles Barba et Metry originaires de Montigny.

Étaient arrivées par la suite la famille Desbuissons dont le lieu d'origine n'est pas non plus connu, la famille Pecheur de Devant les Ponts, les familles Simony, Moraux, Margot, Jacquelard, Jouin et Boistaux qui venaient de Metz.

Le Sablon ne possédant pas d'église, tous les membres de ces familles avaient été baptisés, mariés, ou enterrés dans les églises de Saint Privat à Montigny, de Magny ou de Saint Martin de Metz.

A partir de l'an II (1793) tous les actes concernant les familles étaient répertoriés dans les registres d'état-civil du Sablon.

Avant l'arrivée du chemin de fer en 1848, le Sablon était resté un village de jardiniers, composé en 1811 de 67 maisons. A cette date, 200 personnes y habitaient, pour passer à 308 habitants en 1818.

Aux anciennes familles s'étaient ajoutées en 1811, les familles Forfert, Henry, Perrin, Richard, Maillot, Lagoutière, Valentin, Blaise, Fremy, Boucher, qui étaient toutes des familles de jardiniers.

Deux cabaretiers s'étaient installés, Bello près du pont actuel de l'Argonne et Gauvin près du pont Saint Clément. Un des membres de la famille Tribout n'était pas jardinier, mais serrurier à la Sente à My.

Les naissances, les mariages, les décès

  • Entre 1793 et 1848, 432 garçons et 359 filles étaient nés, dont 18 mort-nés.
  • 84 garçons étaient décédés avant l'age d'un an et 49 avant d'avoir atteint 20 ans soit 30 % des naissances.
  • Quant aux filles, 58 étaient mortes avant un an et 42 avant 20 ans soit 28 % des naissances.

  • 253 couples s'étaient mariés, dont 30 veufs et 8 veuves.

Les mariages en ordre décroissant avaient eu lieu par ordre décroissant :

  • au mois de janvier 27 % -
  • février 14,5 % -
  • novembre 11 % -
  • août 9 % -
  • décembre 8 % -
  • mars 7 % -
  • juillet 6 % -
  • mai 4,5 % -
  • juin 4 % -
  • octobre 4 % -
  • avril 3 % -
  • septembre 2 % .

Les mariages avaient souvent lieu en hiver, hors de la période des travaux dans les champs, et également en tenant compte du carême et de l'avent où le mariage religieux était interdit.

Le jour de la semaine le plus souvent choisi était en priorité :

  • le mercredi 30 % -
  • le mardi 18 % -
  • le samedi 15 % -
  • le lundi 14 % -
  • le jeudi 10% -
  • le dimanche 8 % -
  • le vendredi 5 % .

Le vendredi était un jour maigre ne permettant pas les repas copieux. Le lundi permettait de préparer le mariage dont les festivités pouvaient se prolonger jusqu'au jeudi. C'est ce qui expliquait le choix le plus souvent du mardi ou du mercredi.

  • 35 % des hommes se mariaient entre 20 & 24 ans ,
  • 47 % entre 25 & 29 ans ,
  • 18 % entre 30 & 39 ans ,
  • les veufs pour la plupart après 40 ans.
  • 8 % des femmes se mariaient âgées de moins de 20 ans ,
  • 44 % entre 20 & 24 ans ,
  • 32 % entre 25 & 29 ans ,
  • 15 % entre 30 & 39 ans ,
  • les autres veuves pour la plupart après 40 ans.
  • Sur les 253 mariés, 94 étaient du Sablon ,
  • 63 venaient de Metz,
  • 24 de Montigny,
  • 4 de Devant les Ponts,
  • 44 étaient originaires du département de la Moselle,
  • 8 de la Meurthe et Moselle,
  • 15 des autres département français,
  • un seul venait de Berlin .
  • Sur les 253 mariées, 124 étaient originaires du Sablon,
  • 40 de Metz,
  • 22 de Montigny,
  • 6 de Devant les Ponts,
  • 46 de la Moselle,
  • 8 de Meurthe et Moselle,
  • 4 d'autres départements,
  • et 3 du Luxembourg.


Les différents métiers exercés par les mariés étaient:

  • 124 jardiniers soit 62 % des époux,
  • 7 cordonniers ,
  • 7 serruriers ,
  • 6 menuisiers ,
  • 6 militaires ,
  • 4 cabaretiers ,
  • 4 charpentiers ,
  • 3 voituriers ,
  • 3 forgerons ,
  • 2 tonneliers ,
  • 2 bouchers ,
  • 2 tailleurs ,
  • 2 gendarmes ,
  • 2 maçons ,
  • 2 tisserands ,
  • 2 bottiers ,
  • 2 pêcheurs ,
  • 2 marchands de vins ,
  • 1 domestique,
  • 1 drapier,
  • 1 coquetier (marchand d'œufs),
  • 1 plâtrier,
  • 1 grainetier,
  • 1 tapissier,
  • 1 passementier,
  • 1 chapelier,
  • 1 laitier,
  • 1 charron,
  • 1 limonadier,
  • 1 manœuvre,
  • 1 ébéniste,
  • 1 charretier,
  • 1 typographe,
  • 1 couvreur,
  • 1 maréchal ferrant,
  • 1 chef de musique.
  • Un des mariés était un Vicomte.


Le nombre des décès était plus important en hiver,

  • aux mois de janvier 15 %,
  • décembre 12,5 % ,
  • mars 11%,
  • avril 9,5%
  • et curieusement au mois d'août 12,5 % .

Le nombre des décès était moins important

  • aux mois de septembre 4,5% ,
  • octobre 4% ,
  • novembre 4% ,
  • et plus moyen au mois de février 7,5% ,
  • mai 7% ,
  • juin 7%,
  • juillet 7,5 % .

Age du décès des hommes

  • moins 1 an 35 %
  • 1 à 5 ans 10 %
  • 5 à 10 ans 5 %
  • 10 à 20 ans 5 %
  • 20 à 30 ans 4 %
  • 30 à 40 ans 5 %
  • 40 à 50 ans 2 %
  • 50 à 60 ans 6 %
  • 60 à 70 ans 8 %
  • 70 à 80 ans 11 %
  • 80 à 90 ans 8 %
  • + de 90 ans 1 %

Age du décès des femmes

  • moins 1 an 27 %
  • 1 à 5 ans 8 %
  • 5 à 10 ans 6 %
  • 10 à 20 ans 6 %
  • 20 à 30 ans 3 %
  • 30 à 40 ans 5 %
  • 40 à 50 ans 4 %
  • 50 à 60 ans 8 %
  • 60 à 70 ans 11 %
  • 70 à 80 ans 13 %
  • 80 à 90 ans 9 %
  • + de 90 ans 0,5 %

Pourcentage des décès des hommes

  • à 20 ans 55 %
  • à 30 ans 59 %
  • à 40 ans 64 %
  • à 50 ans 66 %
  • à 60 ans 72 %
  • à 70 ans 80 %
  • à 80 ans 91 %
  • à 90 ans 99 %
  • à + 90 ans 100 %

Pourcentage des décès des femmes

  • à 20 ans 47 %
  • * à 30 ans 50 %
  • à 40 ans 55 %
  • à 50 ans 59 %
  • à 60 ans 67 %
  • à 70 ans 78 %
  • à 80 ans 91 %
  • à 90 ans 99,5 %
  • à + 90 ans 100 %

En 1832 on dénombrait :

  • 23 hommes célibataires,
  • 4 hommes mariés sans enfant,
  • 81 pères de familles pour 248 enfants.


Les métiers exercés au Sablon était à cette date :

  • 1 boucher,
  • 1 menuisier,
  • 1 serrurier,
  • 1 cordonnier,
  • 1 instituteur,
  • 1 capitaine retraité (célibataire et maire du Sablon),
  • 1 aubergiste,
  • 2 ébénistes,
  • 2 maréchaux-ferrants,
  • 2 garde-champêtres,
  • 4 cabaretiers.
  • Tous les autres étaient des jardiniers.

Cette même année de 1832 une épidémie de choléra s'était déclenchée en raison des fumiers, débris d'animaux et mares polluées. Aucun mariage n'avait été célébré , on dénombrait 27 décès dont 11 hommes et 16 femmes.

En 1846/1847 juste avant l'arrivée du chemin de fer, le Sablon était composé de 159 maisons et 21 loges d'agrément et comptait 707 habitants.

L'arrivée du chemin de fer

En 1851 le Sablon comptait environ 800 habitants dont 234 électeurs.
Les différents métiers se répartissaient en :

  • 111 jardiniers,
  • 30 employés du chemin de fer,
  • 15 marchands de vin,
  • 13 rentiers,
  • 10 retraités,
  • 5 charpentiers,
  • 3 maçons,
  • 3 bottiers,
  • 3 serruriers,
  • 3 tisserands,
  • 3 tailleurs de pierres,
  • 3 domestiques,
  • 3 ouvriers de chantier,
  • 2 garde-champêtres,
  • 2 cordonniers,
  • 2 terrassiers,
  • 1 limonadier,
  • 1 tailleur d'habits,
  • 1 instituteur,
  • 1 imprimeur,
  • 1 cuisinier,
  • 1 employé des contributions,
  • 1 brigadier facteur,
  • 1 professeur d'école,
  • 1 vannier,
  • 1 maréchal-ferrant,
  • 1 propriétaire,
  • 1 tambour,
  • 1 marchand de vin et pompier,
  • 1 confiseur d'oignons,
  • 1 forgeron,
  • 1 tailleur,
  • le maire et son adjoint

En 1855 il y avait 868 habitants :

  • soit 230 garçons,
  • 185 hommes,
  • 17 veufs,
  • 235 filles,
  • 178 femmes mariées,
  • 23 veuves
  • qui formaient 201 ménages dans 153 maisons.

Entre 1850 et 1870 environ 300 maisons avaient été construites.

En 1866 le village comptait 938 habitants puis 1072 habitants deux ans plus tard en 1868.

  • Entre 1849 et 1869 il était né 247 garçons et 225 filles dont 16 garçons et 8 filles mort-nés. * 35 garçons et 35 filles étaient décédés avant l'âge de 1 an.
  • Entre l'âge de 1 à 20 ans, 38 garçons et 35 filles étaient décédés.
  • Il avait été enregistré 36 % de décès de garçons et 35 % de décès de filles avant l'age adulte.

Durant la même période, 151 couples avaient convolé en juste noce dont 13 veufs et 2 veuves.

Les mariages avaient eu lieu par ordre décroissant :

  • en janvier 23%,
  • novembre 15%,
  • février 11,5%,
  • juillet 11%,
  • décembre 9,5%,
  • août 6%,
  • mars 5%,
  • avril 5%,
  • mai 5%,
  • octobre 3%,
  • juin 3%,
  • septembre 3%.

Le jour de la semaine le plus souvent choisi était

  • mardi 37%,
  • mercredi 19%,
  • lundi 16%,
  • jeudi 13%,
  • samedi 8%,
  • vendredi 4%,
  • dimanche 3%.
  • 22 % des hommes se mariaient entre 20 & 24 ans,
  • 41 % entre 25 & 29 ans,
  • 25 % entre 30 & 39 ans,
  • 10 % entre 40 & 49 ans,
  • 1 % au delà de 50 ans.
  • 11 % des femmes se mariaient avant l'age de 20 ans,
  • 49 % entre 20 & 24 ans,
  • 24 % entre 25 & 29 ans,
  • 15 % entre 30 & 39 ans,
  • 1 femme à plus de 50 ans.

Sur les 151 mariés, :

  • 24 étaient originaires du Sablon,
  • 23 venaient de Metz,
  • 9 de Montigny,
  • 40 du département de la Moselle,
  • 19 de la Meurthe et Moselle,
  • 31 des autres départements,
  • 2 du Luxembourg,
  • 1 d'Allemagne (Trèves),
  • 1 de la Suisse,
  • 1 des États-Unis.

Quant aux mariées, :

  • 65 étaient originaires du Sablon,
  • 29 venaient de Metz,
  • 5 de Montigny,
  • 22 du département de la Moselle,
  • 7 de Meurthe et Moselle,
  • 17 d'autres départements,
  • 4 d'Allemagne (dont 3 de Trèves),
  • 2 du Luxembourg.

Les différents métiers exercés par les mariés étient :

  • 35 jardiniers (26%),
  • 27 employés au chemin de fer (20%),
  • 7 militaires ,
  • 3 serruriers ,
  • 3 menuisiers,
  • 3 cordonniers ,
  • 3 forgerons ,
  • 3 bottiers ,
  • 2 caoutchoutiers ,
  • 2 domestiques ,
  • 2 tailleurs d'habits,
  • 2 ferblantiers ,
  • 2 employés de banque ,
  • 2 tailleurs de pierres ,
  • 2 employés ,
  • 2 boulangers,
  • 2 maçons ,
  • 2 négociants ,
  • 1 meunier,
  • 1 cocher,
  • 1 charpentier,
  • 1 marcaire,
  • 1 tanneur,
  • 1 voiturier,
  • 1 teinturier,
  • 1 couvreur,
  • 1 terrassier,
  • 1 chapelier,
  • 1 instituteur,
  • 1 commis des contributions,
  • 1 fabricant de couleurs,
  • 1 caissier,
  • 1 typographe,
  • 1 employé des ponts & chaussées,
  • 1 brossier,
  • 1 journalier,
  • 1 gendarme,
  • 1 maréchal-ferrant,
  • 1 employé de papier peint,
  • 1 marin,
  • 1 modeleur,
  • 1 gantier,
  • 1 coiffeur,
  • 1 employé de commerce,
  • 1 doreur,
  • 1 vannier
  • 1 artiste peintre marié avec une accoucheuse.

Le nombre de décès était toujours plus important en hiver,

  • janvier 13% ,
  • mars 12% ,
  • octobre 10% ,
  • décembre 10% ,
  • février 10% ,
  • toujours plus élevé au mois d'août 12% .

Il était moins important en :

  • mai 5% et juin 3%
  • moyen en avril 6% ,
  • juillet 6,5% ,
  • septembre 7,5%
  • novembre 6%.

Age du décès des hommes

  • moins 1 an 18 %
  • 1 à 5 ans 11 %
  • 5 à 10 ans 4 %
  • 10 à 20 ans 4,5 %
  • 20 à 30 ans 3 %
  • 30 à 40 ans 7,5 %
  • 40 à 50 ans 12 %
  • 50 à 60 ans 9 %
  • 60 à 70 ans 12 %
  • 70 à 80 ans 12 %
  • 80 à 90 ans 7 %
  • + de 90 ans 0,5 %

Age du décès des femmes

  • moins 1 an 20 %
  • 1 à 5 ans 13 %
  • 5 à 10 ans 2 %
  • 10 à 20 ans 4,5 %
  • 20 à 30 ans 8,5 %
  • 30 à 40 ans 4,5 %
  • 40 à 50 ans 5 %
  • 50 à 60 ans 9 %
  • 60 à 70 ans 11 %
  • 70 à 80 ans 15,5 %
  • 80 à 90 ans 4,5 %
  • + de 90 ans 2 %

Pourcentage de décès des hommes

  • à 20 ans 37 %
  • à 30 ans 40 %
  • à 40 ans 47,5 %
  • à 50 ans 59 %
  • à 60 ans 68 %
  • à 70 ans 80 %
  • à 80 ans 92,5 %
  • à 90 ans 99,5 %
  • + de 90 ans 100 %

Pourcentage de décès des femmes

  • à 20 ans 40 %
  • à 30 ans 48,5 %
  • à 40 ans 53 %
  • à 50 ans 58 %
  • à 60 ans 67,5 %
  • à 70 ans 78 %
  • à 80 ans 98 %
  • à 90 ans 98,5 %
  • + de 90 ans 100 %



La période de l'annexion

En 1870, environ 100 maisons avaient été détruites. Après cette date et jusqu'à la fin du siècle, environ 150 maisons avaient été construites ou reconstruites.

En 1895 le nombre d'habitants était passé à 2.112 dont 1.529 catholiques et 581 protestants. On recensait 301 maisons.

En 1898 les habitants étaient au nombre de 2.677 pour passer à 10.720 en 1911. Le Sablon s'était agrandi puisqu'en 1907 on y trouvait 661 maisons.

Entre 1870 et 1892, 640 garçons et 646 filles étaient nés, dont 28 mort-nés.

  • 135 garçons et 94 filles étaient décédés avant l'age d'un an.
  • Entre 1 an et 20 ans, 65 garçons et 57 filles étaient décédés.
  • Il y avait eu 31 % de décès de garçons et 23 % de décès de filles avant l'age adulte.

287 couples s'étaient mariés pendant cette période, dont 21 veufs et 7 veuves (entre 1870 et 1895).

Les mariages avaient eu lieu par ordre décroissant en :

  • janvier 23,5%,
  • février 14%,
  • novembre 9,5%,
  • août 8%,
  • avril 7%,
  • octobre 7%,
  • juin 6%,
  • juillet 6%,
  • septembre 6%,
  • décembre 6%,
  • mai 4,5%,
  • mars 3%.

Le jour le plus souvent choisi,

  • le mardi 29%
  • suivi du samedi 24%,
  • puis le jeudi 15%,
  • le mercredi 12%,
  • le lundi 9%,
  • le vendredi 8%,
  • le dimanche 3%.
  • 1 % des hommes se mariaient entre 18 et 19 ans ,
  • 15 % entre 20 et 24 ans ,
  • 50 % entre 25 et 29 ans ,
  • 25 % entre 30 et 40 ans ,
  • 6 % entre 40 et 50 ans ,
  • 2 % à plus de 50 ans ,
  • 0,5 % à plus de 60 ans
  • 0,5 % à plus de 70 ans .
  • 15 % des femmes se mariaient avant 20 ans ,
  • 39 % entre 20 et 24 ans ,
  • 27 % entre 25 et 29 ans ,
  • 14 % entre 30 et 40 ans ,
  • 4 % entre 40 et 50 ans ,
  • 2 % au delà de 50 ans.
  • 25 mariés étaient originaires du Sablon,
  • 17 de Metz,
  • 8 de Montigny,
  • 31 du département de la Moselle,
  • 3 de Meurthe et Moselle,
  • 22 d'autres départements,
  • 3 du Luxembourg,
  • 177 venaient d'Allemagne.
  • 61 mariées étaient originaires du Sablon,
  • 15 de Metz,
  • 7 de Montigny,
  • 44 du département de la Moselle,
  • 6 de Meurthe et Moselle,
  • 14 d'autres départements,
  • 4 du Luxembourg,
  • 1 de Belgique,
  • 1 de Suisse,
  • 1 des Etats unis,
  • 133 venaient d'Allemagne.

Entre 1870 et 1895 quelques mariages franco-allemands avaient été dénombrés.

  • Ainsi 34 hommes allemands avaient épousé des femmes françaises dont seulement 7 sablonnaises.
  • 6 femmes allemandes s'étaient mariées avec des français, mais parmi eux aucun sablonnais.
  • A noter qu'une américaine avait épousé un allemand.

Si très peu de ces mariages mixtes avaient eu lieu de suite après l'annexion (12 de 1870 à 1889), ils étaient devenus plus fréquent à partir de 1889 (29 de 1889 à 1894).

Les métiers exercés par les mariés s'étaient diversifiés. On voyait encore beaucoup de jardiniers, mais aussi d'autres professions.

Les différents métiers étaient :

  • 42 jardiniers ,
  • 20 ouvriers ,
  • 20 employés au chemin de fer ,
  • 17 serruriers ,
  • 10 militaires ,
  • 9 mécaniciens ,
  • 8 employés ,
  • 5 chauffeurs,
  • 4 brasseurs ,
  • 4 cochers ,
  • 4 cordonniers ,
  • 4 journaliers ,
  • 3 instituteurs,
  • 3 menuisiers ,
  • 3 commerçants ,
  • 3 boulangers ,
  • 2 maçons ,
  • 2 vignerons ,
  • 2 peintres ,
  • 2 bouchers ,
  • 2 aubergistes ,
  • 2 imprimeurs ,
  • 2 rentiers ,
  • 2 ajusteurs ,
  • 2 tailleurs d'habits ,
  • 1 architecte,
  • 1 commissaire,
  • 1 laitier,
  • 1 tanneur,
  • 1 photographe,
  • 1 médecin,
  • 1 marchand de charbons,
  • 1 charron,
  • 1 employé des postes,
  • 1 teneur de livres,
  • 1 coiffeur,
  • 1 contremaitre,
  • 1 lithographe,
  • 1 chef d'équipe,
  • 1 chef de manœuvre,
  • 1 manœuvre,
  • 1 dessinateur,
  • 1 comptable,
  • 1 charcutier,
  • 1 garde forestier,
  • 1 adjoint au maire,
  • 1 fleuriste,
  • 1 ferblantier,
  • 1 gendarme,
  • 1 chaudronnier,
  • 1 fabricant de voitures,
  • 1 horloger,
  • 1 voiturier,
  • 1 conducteur de tramway,
  • 1 monumentiste.


Comme toujours il y avait plus de décès en hiver:

  • janvier 12,5% ,
  • décembre 11,5% ,
  • février 10% ,
  • avril 9% ,
  • septembre 9% ,
  • mai 8,5%,
  • mars 8% ,
  • juillet 8% ,
  • novembre 6,5% ,
  • juin 6% ,
  • octobre 6% ,
  • août 5,5% .

Contrairement aux années précédentes, c'est au mois d'août qu'il y avait eu le moins de décès. En 1870, 20 soldats étaient décédés à l'ambulance du Sablon.

Age du décès des hommes

  • age indéterminé 11 %
  • moins d'1 an 35 %
  • de 1 à 5 ans 11 %
  • de 5 à 10 ans 3 %
  • de 10 à 20 ans 2,5 %
  • de 20 à 30 ans 4 %
  • de 30 à 40 ans 5,5 %
  • de 40 à 50 ans 5,5 %
  • de 50 à 60 ans 5,5 %
  • de 60 à 70 ans 7,5 %
  • de 70 à 80 ans 7 %
  • de 80 à 90 ans 3 %
  • + de 90 ans 0,5 %

Age du décès des femmes

  • age indéterminé 12,5 %
  • moins d'1 an 28 %
  • de 1 à 5 ans 11 %
  • de 5 à 10 ans 2 %
  • de 10 à 20 ans 4 %
  • de 20 à 30 ans 4 %
  • de 30 à 40 ans 4 %
  • de 40 à 50 ans 6 %
  • de 50 à 60 ans 5 %
  • de 60 à 70 ans 9 %
  • de 70 à 80 ans 11 %
  • de 80 à 90 ans 4 %
  • + de 90 ans 0,5 %



Pourcentage de décès des hommes

  • à 20 ans 57,5 %
  • à 30 ans 62 %
  • à 40 ans 68 %
  • à 50 ans 74 %
  • à 60 ans 80 %
  • à 70 ans 88 %
  • à 80 ans 96 %
  • à 90 ans 99,5 %
  • à + de 90 ans 100 %

Pourcentage de décès des femmes

  • à 20 ans 51 %
  • à 30 ans 55,5 %
  • à 40 ans 60 %
  • à 50 ans 66 %
  • à 60 ans 72 %
  • à 70 ans 82 %
  • à 80 ans 94,5 %
  • à 90 ans 99,5 %
  • à + de 90 ans 100 %



Ce billet n'a pas de commentaires

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter