Le tramway était arrivé au Sablon

Le conseil municipal s’était prononcé en faveur de deux projets: un tramway sur la ligne Sablon est (rue Saint Livier, rue Saint Pierre, gare) et une ligne directe Sablon ouest (rue du 20ème Corps).

Au cours des travaux de construction, un rail était tombé sur le pied d'un ouvrier qui avait été sérieusement blessé.

L’inauguration du tramway le 31 octobre 1909 avait été un petit événement. La nouvelle ligne devait contribuer au développement du Sablon. La réception officielle s’était effectuée entre 16 et 17 heures. Les fonctionnaires et les officiels de Metz s’étaient réunis vers 16 heures place d’Armes et avaient pris place dans le véhicule enguirlandé et pavoisé. Des places avaient été mises à la disposition de la presse dans une deuxième voiture accrochée au tramway. Près de la gare sur la voie en cours d’achèvement, plusieurs personnes pensant à une attente plutôt longue étaient descendues. Le tramway étant reparti sans elles, ces personnes avaient réussi à le rejoindre à l’entrée du tunnel où un nouvel arrêt était prévu.

L’inspecteur des travaux avait soulevé certaines objections au fait que l’établissement de la voie passait au milieu de la chaussée sous le tunnel. Il restait cependant suffisamment de place des deux côtés de la ligne pour les voitures.

Les conseillers municipaux du Sablon attendaient à la frontière de la commune pour prendre place dans le véhicule et terminer le voyage au centre du Sablon. Plusieurs maisons avaient sorti les drapeaux et de nombreux curieux guettaient le passage du tramway.

Devant la mairie du Sablon (place Saint Livier), au terminus, les enfants des écoles accompagnés de leurs instituteurs formaient un groupe compact poussant des hourras à l’arrivée du tramway.

Le champagne servi dans la salle du conseil, le docteur Rech, maire du Sablon avait remercié les autorités et porté un toast aux hôtes du Sablon.

Le maire de Metz avait fait une heureuse comparaison entre les deux communes et celles de deux fiancés. Les fiancés éprouvaient le besoin de se voir et à cet effet on avait construit le tramway. Le maire de Metz avait ensuite bu le champagne, à la commune du Sablon, la fiancée de Metz. La fête s’était terminée vers 20 heures avec le départ du maire de Metz et de ses adjoints.

Le lendemain, dimanche, la nouvelle ligne avait été livrée à l'exploitation et de nombreuses personnes du Sablon s'étaient rendues à Metz alors que d'autres de la ville étaient venues se promener au Sablon.

Le tramway rue Saint LivierEn 1925 la ligne passant par la rue Saint Pierre était en mauvais état d’un bout à l’autre de cette rue et la circulation difficile à l’angle de la rue Saint Livier.

Le 6 avril 1925 un plan de reconstruction du tramway qui passerait par les rues Lafayette, Clovis et le tunnel du Sablon, avait été adopté par le conseil municipal et la dépense de 350.000 francs prévue pour l'année 1927.

Au printemps 1927 le public se plaignait de la ligne trop lente, qui faisait trop de détours. La direction des tramways avait proposé de mettre deux bus à l'essai. Les autobus étaient plus rapides et le terminus se situait près de la nouvelle église.

La réfection de la ligne du Sablon pouvait être retardée d’un an ou plus, si le résultat de l'essai de remplacement du tramway par le bus, donnait satisfaction.

En été 1927 le service d'autobus donnait satisfaction et devait être maintenue pour l'hiver. Pourtant en octobre 1927 le maintien des autobus avait été abandonné. La société qui les avait loués, voyant que la ville ne désirait pas les acheter, estimait que l'essai avait assez duré. Le tramway avait donc repris du service.

Ce billet n'a pas de commentaires

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter