Rue de la caserne

Autrefois rue aux fumiers, appelée depuis 1890 rue de la caserne, elle communiquait de la place Chambière avec la porte du Pontiffroy.

Elle avait été créée sur l’emplacement de l’ancien mur d’enceinte qui de la tour aux rats se dirigeait vers la porte du Pontiffroy. Ce mur d’enceinte comportait trois tours : celle des chevriers, celle des courvoisiers, celle des chapponniers.

La caserne Chambiere construite en 1735, se trouvait sur les fossés de l’ancienne fortification.

Elle avait reçu le nom de rue aux fumiers parce que la caserne y déposait les fumiers de ses écuries.

Elle communiquait avec les rues Braillon et Fleurette.

Garage Chevalier

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

ROLAND CURZYDLO

Il n'y a que deux ou trois choses que je peux personnellement associer à la caserne Chambière. It s'agissait d'ensemble de bâtiments peu brillants et quelque peu intimidants. Il y avait des chauves-souris dedans, et une fois, elles sont sorties en volant par une des fenêtres et nous ont fait une peur bleue! Et aussi, je me souviens de gens qui sont entrés à l'intérieur, juste après la libération de Metz, qui ont pillé l'endroit à la recherche de tout ce qu'ils pouvaient prendre. Je crois que l'installation avait été utilisée pour écarteler les soldats allemands.

ROLAND CURZYDLO lundi, 11 mai 2020 - 18:32

counter