Le curé commente la vie religieuse en 1807

L'église était en bon état, cependant il n'existait pas de presbytère. Des habitants riches ou pauvres se dévouaient pour la décoration de l'église, dont les bancs avaient été loués pour la première fois cette année là.

Chaque famille offrait à tour de rôle le pain bénit. Selon leur moyen il leur en coûtait de 2 décimes à 12 francs.

Le catéchisme avait lieu tous les dimanches après les vêpres et deux fois par semaines pendant les trois mois précédant la communion.

Deux élèves se destinaient à l'état ecclésiastique : Jean Baptiste Guitte un jardinier âgé de 27 ans et Louis Etienne seulement âgé de 9 ans.

Le maître d'école réunissait les élèves des deux sexes et de tous âges lorsqu'ils voulaient bien venir à l'école. La plupart préféraient courir sur les routes et dans les champs à l'heure de l'instruction.

La commune était composée de 104 ménages pour un total de 340 âmes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

Ce billet n'a pas de commentaires


counter