Photo sans date

Enfants de choeur

Le curé, le bedeau, le suisse, les enfants de chœur, l'église est bien représentée sur cette photo.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

Loulette

Le Suisse et le bedeau correspondent je crois à la période avant 1940 - Donc cette photo à mon avis réunit des enfants nés bien avant cette période, puisque moi-même je suis née en 1931 à Metz- j'ai habité le Sablon et fréquenté l'école St Bernard- La guerre nous a expulsé de la Lorraine à ce moment là- j'ai vécu 2 années sous le régime allemand, et ai définitivement quitté la Lorraine en Aout 1942 ,pour y retrouver mes parents, précédemment expulsés.mes adresses ont été : 31,rue Lothaire- 60 A rue St Pierre- et ma grand-mère (nom Endebrock ) a habité 16 rue St Livier.

Loulette mercredi, 4 février 2009 - 17:32
sylvie

Pour Patrice.
Tu me parles des années 67/69 , moi je te parle de l'époque de prime jeunesse, les années 50/64.....
Tu n'habitais pas notre quartier et tu dois savoir que nous étions , à l'époque , d'un quartier et pas du quartier d'à côté !
Après 64/65, je n'étais plus trop à m'amuser rue Don Calmet avec la clique, le lycée était ma préocupation principale.
Le centre culturel, je l'ai fréquenté en 63/64 avec Agnès Schied.
Gillet, j'ai mangé les meilleurs glaces chez lui et surtout les moins chères car c'est une copine à ma soeur qui travaillait là et pour quelques pièces jaunes, elle nous mettait jusqu'à 8 boules sur le cornet !On a dû ruiner le père Gillet .
Le sport, j'en faisait pas mal mais pas de foot ni de basket. Je ne sais pas si les copains étaient à l'entente sortive , sauf un ...qui faisait du foot, tu dois le connaître ,il habitait Magny, Pierre Lombard ?
Pour finir, le café des Amis, j'y ai passé de bons moments à jouer au baby et au flipp avec mon frère, mes deux soeurs .
As-tu des nouvelles de Pierrot et Dominique et les autres ?
Je suis passée à Metz l'année dernière et j'ai vu la désolation au Sablon, Hebting fermé et tous les autres commerces aussi.Il faut dire que j'ai quitté le Sablon en 1971.
M'enfin, j'ai trouvé mon quartier si triste , si ....désert, sans vie. Dur-dur de revenir sur les traces de son enfance.
As-tu reconnu Pierrot et Dom sur la photo ? 8-O

sylvie samedi, 8 mars 2008 - 00:51
sylvie

Pour Gérard, non non et non, je ne suis pas de mauvaise foi , le curé est bien de son époque et il n'est pas tout jeune sur la photo .
Ah mais , non d'un petit bonhomme ! :-C

sylvie samedi, 8 mars 2008 - 00:28
Chantal

Je n'ai, malheureusement, pas le temps de relire tous les commentaires...
Merci quand même.

Chantal jeudi, 6 mars 2008 - 12:12
Patrice

Déjà indiqué dans d' autres commentaires ou photos sur le site.

Patrice Berviller

Patrice jeudi, 6 mars 2008 - 11:00
Chantal

Il manque l'essentiel.

Quel est ton nom de famille ?

Chantal jeudi, 6 mars 2008 - 10:26
Patrice

Je suis aussi de 50, j' habitais le bas du Sablon, rte de Magny-Rue Lothaire; j' ai connu tes copains à l' école du Graouilly et St-Bernard. Tout comme moi, Dominique était chez les Louveteaux jusqu' en 1962-63, Patrick HEBTING, Philippe SCHERRER aussi.
A partir de1967, aprés la messe des feinéants direction le Centre Culturel rue de Castelnau avec les copains et copines puis vers 69 c' était "aux Amis" rue de la Chapelle. Sinon le reste de la semaine surtout en été le PC s' était devant chez GILLET tous les jours vers 17-18h. A cette époque, TINI travaillait le dimanche matin au bureau de tabac.

L' autre endroit incontournable au Sablon, s' est l' ancien terrain de basket devant le presbythère; alors si tu as des copains qui jouaient au Foot, je les ai connu soit là ou à l' Entente Sportive Messine du Sablon.

Voili, voilà...

Patrice jeudi, 6 mars 2008 - 09:17
Gérard Faure

J'ai trouvé un site pour Sylvie qui peut nous mettre tous d'accord.

http://www.optic2000.fr/

Il suffit de regarder notre curé, Soit il a subit un sacré lifting, ce qui, me semble-t-il, n'était ni l'usage ni le genre de la maison, soit la photo est un peu antérieure aux années 60.

Mais moi, je ne dis plus rien car on va encore m'accuser d'avoir fortement contribué à l'augmentation du chiffre d'affaire des brasseries Amos.

Quant aux poissons, le seul que j'ai attrapé dans la Seille, était mort depuis longtemps et prenait un bain de soleil sur la berge.

Avant d'aller te confesser, je pense que tu peux rajouter sur ta liste de tes péchés: "J'ai été de mauvaise foi avec mes petits camarades".

AH MAIS !!!

Gérard Faure jeudi, 6 mars 2008 - 09:03
sylvie

Ah mais, Patrice, la photo ne peut pas dâter de 1950....IMPOSSIBLE!
Si je connaissais Pierrot et Dominique? Nous étions toujours ensemble puisque voisins. La rue Don Calmet était notre salle de jeux , il y avait aussi mon frère Patrice (de 1949) ma soeur Armele , Denise Belluci qui habitait au dessus de la torrefaction des cafés Java,Odile Gaillot , Leman, un Américain qui habitait au-dessus de la boulangerie Lothair (devenue Lemoine), les fils Hebting...
Pourquoi je ne te connais pas ? De quel quartier étais-tu ?
Pour info, Tini et Gaillot étaient de 1950 .
Et pour finir, as-tu des nouvelles de ces deux copains ?
On va s'en sortir........Ah mais!

sylvie mercredi, 5 mars 2008 - 23:34
Patrice

Je n' ai jamais nié l ' existance de bedeau ni de sa présence au cours des messes au Sablon mais il est sur que le suisse lui a survécu pendant un certain temps notament au cours de la grand messe de 10H.
Pour revenir à la photo, et ayant quelques connaissances sur cet art mais il n' est pas nécessaire d' être grand spécialiste pour voir que la prise de vue et le tirage datent plus de 1950 que 60.
Sylvie, pour les avoir fréquenté, et l' un et l' autre depuis les plus petites classes aucun des deux n' a été enfant de coeur et pour ce qui est de les reconnaitre, il n' y a qu' à voir la photo de communion de 1958.

Désolé .... M' enfin !

Du poisson ....., on en mange jamais assez !
La tisane ........, j' suis pas malade !

Patrice mercredi, 5 mars 2008 - 20:28
sylvie

Ah mais, Patrice ne reconnait pas ses copains, c'est tout . Il voit pas Pierrot Tini et Gaillot sur la photo ?
Ben, il est comme d'autres, il ne mange pas assez de poisson ou bien il n'a pas de verres adaptée à sa vue ! 8-O
ET le suisse et le bedeau ne sont pas des hallucinations.....A la tisane les hommes et n'oubliez pas le poisson, tous les jours ....Ah mais !

sylvie mercredi, 5 mars 2008 - 17:38
Gérard Faure

Qu'est-ce que je disais ! Ah mais...

Gérard Faure mercredi, 5 mars 2008 - 14:44
Patrice

J' ai connu l' époque des messes avec le suisse mais pas de bedeau. Je n' ai pas souvenance que Pierre TINI est fait enfant de coeur. Dominique GAILLOT s' est pratiquement impossible car tout comme moi il était Louveteau au Sablon, donc occupé tous les dimanche matin par cette activité.
Pour moi cette photo date d' avant 1960 car je n' y reconnais pas des enfants de coeur nés en 1947-48 qui pourtant étaient des piliers de la "corporation".

Patrice mercredi, 5 mars 2008 - 11:02
loulette

j'ai connu aussi le bedeau et le suisse à l'église du Sablon avant 1942.
Ils m'impressionnaient !

loulette mercredi, 5 mars 2008 - 06:21
sylvie

OUF ! ! !

Merci Michèle et merci Chantal . Et ce n'est pas de la solidarité féminine, c'est la mémoire des femmes !!!!!!!!!!!
Comment ça va Gérard ? Allez, sans rancune aucune ! Ah, mais ! ;-)

sylvie samedi, 26 janvier 2008 - 21:17
Michèle

Le suisse précédait la ou les personnes qui faisaient la quête. Celles-ci faisaient passer de main en main un panier dans lequel chacun versait son obole. Le suisse marchant lentement faisait résonner à chaque pas, sa hallebarde et sa canne à pommeau. Gare aussi à ceux qui se permettaient de bavarder pendant l'office, le suisse avait l'œil et venait réprimander les bavards forts penauds.

Michèle samedi, 26 janvier 2008 - 17:58
Gérard Faure

Ca m'a toujours épaté la solidarité féminine. Bon, les filles, on va peut-être se calmer. J'ai téléphoné à Denise (née en 45) qui m'a confirmé l'existence d'un Suisse et d'un bedeau au Sablon. Je n'ai pas appelé Jacqueline pace qu'elle n'ose pas me contrarier. Voilà, comme ça vous êtes contentes. Elle se souvenait de lui qui l'impressionnait quand il remontait l'allée principale de la nef en ponctuant chaque pas d'un coup de sa crosse métallique sur le pavé de l'église. Par contre, c'était pour la grand' messe. Il n'intervenait pas dans la messe des enfants à 9 heures. Donc, j'ai quand même en partie raison. Ah mais !

Gérard Faure samedi, 26 janvier 2008 - 15:14
Chantal

Sylvie a raison. Je me souviens qu'il y avait bedeau et suisse à l'église St Fiacre.
Ce dernier était d'ailleurs très impressionnant pour la gamine que j'étais à l'époque...
Mais, je le répète, je suis un peu plus âgée que toi Gérard.
L'une de tes soeurs pourra peut-être confirmer les dires de Sylvie et les miens...

Chantal samedi, 26 janvier 2008 - 12:10
Gérard Faure

Tu as raison, d'ailleurs, il faut toujours reconnaître ses lacunes de mémoire. Et puis, c'est l'heure de ma tisane. (n'empêche qui'il n'y avait pas de Suisse et de Bedeau)

Gérard Faure samedi, 26 janvier 2008 - 08:49
sylvie

Oui, je crois que c'est le mieux car il y avait bien bedeau et suisse à l'église du Sablon.
Pour la photo, fais comme moi, je prends la loupe, bien que mes yeux soient encore ..un peu bon!
Et on a toujours 15 ans , définitivement!

sylvie vendredi, 25 janvier 2008 - 21:54
Gérard Faure

J'ai regardé de nouveau la photo, je ne me reconnais pas, ni mon frère. Mais la photo n'est pas très bonne (alors que mes yeux le sont, bien sûr). Ce n'est pas le problème. Ce qui me trouble, c'est que je ne me souviens pas d'avoir connu un suisse et un bedeau au Sablon. A la cathédrale oui, mais pas au Sablon. Là, je jette l'éponge et je vais faire une demande à la mairie pour une place à l'hospice.

Gérard Faure vendredi, 25 janvier 2008 - 07:15
sylvie

Ben alors, je reconnais bien mes copains, d'ailleurs ils sont aussi sur les photos des communiants......
Allons Gégé, un petit effort de concentration et la mémoire vous reviendra....en principe car voyez-vous, je ne me reconnais pas non plus sur les photos de classes que vous avez mises sur ce site , celles de votre soeur des années 59 / 62, je crois .
Je reconnais presque toutes mes copines mais pas moi !
J'attends que l'on me reconnaisse, désespèrément. Avis aux copines et aux copains qui ne sont pas des des dynosaures, je crois ? ;-(
A bientôt, Gérard .

sylvie jeudi, 24 janvier 2008 - 22:53
Gérard Faure

8-) A cette époque, j'étais enfant de coeur et je ne me reconnais pas. Mais c'est quand même possible. Ma pauvre mémoire (à moins que tu ne parles de 1861/1863)

Gérard Faure jeudi, 24 janvier 2008 - 06:09
sylvie

Cette photo doit dâter de 61/63, d'après les deux copains que je reconnais , Pierrot Tini et ...Gaillot, lefils du boucher de la rue de La Chapelle, près du café des amis .
J'ai connu le bedeau et le suisse, elle ne dâte pas tant que ça cette photo, mais non mais non ! :-(

sylvie jeudi, 24 janvier 2008 - 00:42
Gérard Faure

Cette photo doit dater, parce qu'il est jeune notre curé. D'autre part, je n'ai jamais connu de Suisse et je ne me souviens pas de bedeau. Nous avions cet uniforme d'enfant de coeur, chasuble blanche sur soutane rouge jusqu'en 65. Nous tournions le dos aux fidèles. Après V2, on faisait face à la foule. Nous avions une aube. C'était plus difficile de garder son serieux car nous étions en face des copains qui s'ingéniaient à nous faire des grimaces.

Gérard Faure mercredi, 23 janvier 2008 - 14:03

counter