les FFI en Moselle

Un sujet initié par Jang qui nous disait ceci:

A vrai dire, d'après ce que j'ai pu apprendre sur le sujet il n'y a pas vraiment eu de FFI (force françaises de l'Intérieur) en Moselle, précisemment parce que la Lothringen n'était pas...française. Il y a eu des actions, il me semble, mais ce sont celles de FFI de meurthe-et-moselle. Sinon, il y a eu, comme en Alsace, la poursuite du combat des autonomistes de l'entre deux guerres (comme ceux des mouvements fondés par Karl Roos, etc), qui on combattu pour l'indépendance et la fin de l'oppression nazie. Sinon, il y a eu aussi des désertions, etc

Précisions

D'après la documentation en ma possession, six secteurs de FFI ont été officiellement reconnus en Moselle par le décret du 23 décembre 1949 et publié au journal officiel du 24. Il s'agissait du secteur de Metz, de Thionville-Uckange, de la vallée de la Fensch, de la vallée de l'Orne, de Sarreguemines, de Moselle-sud. C'est en mai ou juin 1944 que fut créée l'organisation. Une autre source parle de janvier 1943 au 23 novembre 1944 et pour Sarreguemines jusqu'au 13 avril 1945.

Le chef départemental des FFI était Alfred Krieger alias le Commandant Gregor, dépendant du réseau Mithridate. En 1944 la consigne des FFI était de deux ordres : 1) harceler l'ennemi 2) se substituer aux autorités françaises absentes. C'est ainsi que furent nommés un Maire de Metz et des adjoints dont Ernest Kempnich. Certains noms de FFI que je ne citerai pas, sont connus.

Le cachet dont se servait Alfred Krieger représentait la croix de lorraine entouré de l'inscription FFI Moselle - le chef du département.

Le cachet de Metz fabriqué par un graveur de la ville en juillet 1944 comportait en son centre le blason de la ville de Metz avec l'inscription FFI Ville de Metz.

Le quartier général des FFI se situait à l'ancienne trésorerie générale, au premier étage. J'ignore l'adresse de l'ancienne trésorerie, qui pourra la situer exactement?

jang

Mea culpa ! j'avoue avoir parlé d'un sujet que je connaissais mal et sur lequel la documentation abonde peu et les sites que j'ai parcourus "tiraient la couverture" vers les sections "meurthe-et-mosellanes"...par contre, je suis plongé en ce moment dans la lecture d'un dossier sur les chefs autonomistes en Moselle avec un passage intéressant sur la résistance. je ne suis pas encore très avancé (je n'en suis qu'au Nanziger..), mais, dès que j'aurais plus progressé dans la lecture, je posterais sur le forum ce que j'aurais pu trouver. Peut-être celà aurat-il des liens avec vos recherches.

mat frënndléchen Grüssen

Jang.

jang samedi, 5 août 2006 - 16:16
TRIBOUT R

Un certain nombre d'informations et de photos sur la résistance messine se trouvent dans les livres suivants :

  • "La Libération de Metz" du Général Pierre Denis (editions Serpenoise)
  • "Libération de l'Est de la France" de Gilbert Grandval et A Jean Collin (hachette)
  • "La Tragédie Lorraine" d'Eugène Heiser (Ed Pierron)
  • "La Moselle en Guerre 1939-45" de Philippe Wilmouth (ed Alan Sutton).

Pour le secteur de Metz, certains actes de résistance (faux papiers notamment) ont commencé, à ma connaissance dès 1940, à l'initiative de fonctionnaires français (Préfecture, Inspection du Travail...) - dont certains avaient acquis leur conviction dès la lecture de "Mein kampf" d'Adolf Hitler- soit bien avant le début du conflit.

Le secteur FFI n'a cependant été homologué officiellement comme unité combattante qu'à compter du 1er janvier 1943.

Les actions des 9 brigades FFI furent modestes eu égard au manque de moyens (en armes notamment) et d'expérience (3 officiers de réserve en 1943 pour 85 FFI).

La Gestapo a très vivement recherché certains chefs de brigade qui ont souvent échappé de peu à l'arrestation.

TRIBOUT R samedi, 5 août 2006 - 16:19
jeanne

en ce qui concerne la résistance en moselle, je peux donner quelques renseignements sur Paul SImminger.A montigny il y a une rue qui porte son nom, il faisait partie du premier reseau de resistance lorrain , le réseau Uranus Kleber. Il fut arrêté en 1941 et condanné à mort en 1943.

jeanne samedi, 5 août 2006 - 16:21
Tribout

Je suis une des filles de René Tribout qui a eu une part active en tant que chef des F F I mosellans ceux qui veulent des renseignements Sur cette époque peuvent me contacter.

Tribout dimanche, 27 novembre 2016 - 16:36

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter