Loyer impayé

Le 24 octobre 1744 Claude Pierson est condamné à payer une livre dix sols, cours de Lorraine, restant de la location d'une maison qu'il occupe au village de Thonville depuis plusieurs années par bail verbal.

Pour les fruits du jardin qu'il s'est approprié en 1743 il doit aussi payer sept livres dix sols. En plus il doit payer 50 livres au titre de dommages et intérêts.

Il est également condamné à remettre les planches qu'il a enlevées faisant séparation depuis le bas jusqu'en haut dans la chambre de devant. Les serrures de la porte de la chambre, celle de la cuisine et du poele sont à remplacer.

Des arbres fruitiers sont à replanter à la place de ceux qui ont été arrachés.

Ce billet n'a pas de commentaires

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter