Vente d'une maison

En 1663, Claudine veuve Grosmangin explique que le 2 janvier 1638, son mari aurait vendu leur maison située à Thicourt dans la rue devant l'église. La maison aurait été vendue à vil prix (100 francs) pendant les misères de la peste et de la famine (guerre de 30 ans) et n'aurait été payée que 4 bichets de grains, très mauvais.

L'acheteur n'ayant pas voulu payer la somme convenue, avait revendue la maison à son gendre Nicolas. En 1660 la maison étant toujours impayée, ledit Nicolas était condamnée à en déguerpir.

En 1663 il semble que Claudine habitait la maison et que Nicolas la molestait. Claudine s'est donc plainte au juge demandant à être exemptée des troubles continuels dont elle était incessamment agitée. Elle n'osait faire aucune réfection dans la maison, impuissante face aux menaces faites par ledit Nicolas.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

Ce billet n'a pas de commentaires


counter