Trains Metz Vigy

l existait autrefois une ligne de chemin de fer partant de l'actuelle gare de Metz vers Vigy puis l'Allemagne. Cette ligne n'est actuellement plus utilisée par la SNCF mais par une association (ALEMF) qui fait fonctionner des trains vapeurs entre la gare de Vigy et Hombourg-Budange (12 kms).

La partie Metz Vigy de la ligne n'existe plus.

Où passait donc cette ligne à Metz ?

Cette ligne partait de la gare puis se dirigéait vers le nord quelques mètres et bifurquait ensuite vers l'Est, elle passait sur le territoire de l'actuelle garage renault du pont rouge (à l'arrière de l'hôpital Legouest). Il y avait ensuite une butte qui permettait de passer l'actuel rond point. Les voies empruntaient l'actuelle voie rapide en direction de Borny, Strasbourg.

Peu avant la sortie Borny, les deux sens de circulations ne se font plus côte à côte, les trains roulaient sur le sens Borny VERS Metz. On retrouve d'ailleurs le tunnel d'époque en grès rose des Vosges. Tunnel d'allure typiquement ferroviaire... On passe sur ce tunnel à l'intersection de la rue Metmann et la descente vers la Corchade. En se penchant un peu on se rend compte de l'ouvrage qui prend l'entière surface de l'intersection.

On retrouve également la trace d'anciennes gares, Vallières, Vantoux le long de la voie rapide juste avant la sortie de la Corchade.

Un peu plus loin en direction de Vigy susbiste encore les traces d'un anciens grand Viaduc qui prolongeait un grand Tunnel à Failly, mais là on s'éloigne de Metz...

Cette ligne a été construite sous domination allemande et était créée pour des buts stratégiques militaires.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

Rocketro

Je me souviens comme ancien habitant des castors, de cette voie ferrée où chaque jour dans l'après-midi, un train circulait de Metz vers Vantoux (aller et retour). Nous, jeunes garçons et filles du quartier, nous jouions aux Indiens et attaquions ce train à la façon Western, ce qui ne faisait pas toujours rire les mécaniciens de la SNCF. Sur les côtés de la voie, les fossés étaient remplis d'eau dans laquelle nageaient tritons et autres grenouilles qui finissaient souvent dans des bocaux en verre, trophés de pêche. Le tunnel était l'examen de passage pour les plus jeunes, en effet le gageure était de traverser le tunnel sans réveiller les sorcières qui dormaient dans les interstices. Plus d'un a taché le fond de son pantalon dans cette traversée qui représentait le summum du courage à cette période.

Rocketro jeudi, 6 octobre 2011 - 15:19

counter