Chemery

Vers 90 avant Jésus Christ ouverture d’un atelier de poteries à Chemery. Puis vers 185 après Jésus Christ fin de la fabrication de la sigillée en Lorraine. La sigillée peut être unie ou ornée. On réalise d’abord un moule de terre cuite à l’intérieur duquel le décorateur imprime en creux. C’est dans ce moule fixe sur le tour que le potier va monter le vase, ainsi les motifs apparaissent en relief sur le vase. Il ne reste plus qu’à ajouter un pied au vase. Après séchage il convient de tremper le vase dans une bouillie très fine puis de le faire sécher au four. La cuisson est une opération délicate pour obtenir la couleur orange brillante qui fait le succès de la sigillée. Parmi les ateliers, le plus fécond est celui de Saturninus et de Satto.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

Ce billet n'a pas de commentaires


counter