Faulx en Forêt

Avant 1126, il existait une simple petite chapelle fondée à une date indéterminée. La chapelle a été agrandie ou reconstruite à neuf au XV° et XVI° siècle.

En 1561 la ferme attenante est louée c’est le début des fermiers à Faulx. En 1626 la nef de la chapelle servait de grange au fermier.

A la guerre de trente ans, les suédois pillent Faulx. L’incendie est si grand qu’on le voit à 4 ou 5 lieux. Tout brûle sauf la chapelle et les chambres. La chapelle est abandonnée jusqu’en 1642 puis à partir de 1643 on y vient en pèlerinage.

Ensuite c’est le grand vide religieux, restent juste les fermiers.

En 1619 a lieu la reconstruction d’un clocher et la chapelle est réparée en 1651.

Le 22 février 1736 l’ossuaire de l’ancien cimetière est démoli et les ossements transférés au cimetière de basse-Faulx. L’ancien cimetière est transformé en jardin.

Après la révolution il n’y a plus de pèlerinage jusqu’en 1912, puis la chapelle est restaurée au premier tiers du XIX° siècle.

Actuellement une messe célébrée le jour de l’Assomption est suivie par de nombreux fidèles.

phil

je m'interesse a faulx pour la raison suivante j'ai retrouve dans un vieux cahier qui appartenait a une de mes grandes tantes que la famille LE Rond (orthographe de l'epoque}avait acquit le domaine le12 mars 1791 pour 42000 livres suite a la revolution ;ce bien etait devenu bien national avez vous d'autres informations?

phil jeudi, 20 septembre 2007 - 08:29
Michele
Merci d'avoir apporté ces précisions qui manquaient. Il semble que Faulx ait été plus ou moins abandonné par la suite, jusqu'à sa remise en état en 1912.
Michele samedi, 22 septembre 2007 - 11:05
bibiche

:-) Moi j'ai d'autres renseignements antérieurs à la révolution, comme quoi ce domaine serait une propriété SIDO, SYDO,Mariée avec de la famille SEICHEPINE, ..Il faut que je relise les archives qui sont chez Maman en Bretagne. D'ailleurs dans le petit cimetière qui se trouve près ou à côté de la chapelle il y a des tombes anciennes des SIDO, SYDO, SIDOT,. Mon dernier frère a fait de nombreuses recherches sur notre nom paternel..SIDO..et a donc retrouvé la trace de ce domaine ayant appartenu à nos ancêtres..Dés que je retourne en Bretagne, je photocopierai les documents. Mon petit frère Yoann SIDO, connaît toute la généalogie parcoeur, mais il est actuellement à Mayotte..Il me l'a raconté cet été( étant venu en vacances en France pendant un mois) car nous déménageons la maison de vacances de mes parents, mon père étant décédé l'année dernière, et Maman voulant se rapprocher de Vannes, elle l a vendu...ce qui explique que en rangeant certains papiers j'ai pu m'apercevoir que nous descendions d'un Tabellion du roi, qui travaillait au service du duc de Créhange...(orthographe à vérifier)...je reste à votre disposition pour les papiers existants...la chapelle dont vous parlez porte d'ailleurs le blason des deux familles dont la nôtre du côté paternel...c'est passionnant d"écouter mon frère Yoann qui maîtrise cette partie d'histoire familiale, ...malheureusement j'ai moins de mémoire que lui..et nous n'avons pas eu grand temps pour parler de tout ceci...mais j'aurai envie qu'il enregistre toutes ses recherches sur la famille SIDO et autres noms appartenant à notre histoire.
Nadine SIDO- LE MENAGER

bibiche lundi, 22 août 2011 - 15:00
Yoann SIDO

Bonjour,
Quelques petites précisions sur ce bel endroit qu'est le Prieuré de Faulx en Forêt. Tout d'abord, merci à ma chère soeur mais il me reste encore bcp de choses à apprendre sur notre histoire familiale (et c'est tant mieux comme ça!). De mémoire, car nos archives sont chez notre mère et que je réside encore pour un an sur l'ïle de Mayotte avec toute ma famille, voici ce que je peux dire sur ce site et nos ancêtres.
Le Prieuré a fait l'objet d'un acte passé entre l'Abbée de Saint-Arnould (vielle abbaye fondée vers le IXème siècle et dépendant de l'Evêché de Metz) et Louys Sydow (orthographe de l'époque tel que mentionné sur l'acte) en 1490 pour sa restauration. Les conditions de ce "contrat" ne me reviennent pas en tête mais il s'agissait d'une réfection quasi complète auquel s'engageait Louys Sydow, qui à cette époque apparaît dans l'histoire de ce lieu. Il faut savoir que cette personne est mentionnée comme "seigneur châtelain et chevalier du banc Saint-Pierre". Autrement dit il possédait les terres nobles de la châtellenie de Saint-Pierre et était bien, à ce titre, le vassal du Comte de Créhange, lequel dépendait du Saint Empire Romain Germanique (pour faire très très simple). Louys Sydow est mentionné dès 1475 dans un acte de vente des terres nobles entre Robert de Frémicourt , époux de Catherine de Beauveau. La question est de savoir avec quel argent notre ancêtre a effectué ce projet assez vaste de réfection. Celui de son épouse peut-être car sa femme, Anne Hurel (ou d'Hurel) était la fille d'un petit seigneur des environs de Villers-Stoncourt. Avait-il déjà des fonds propres (son ascendance se perd sur qques générations mais il serait possible, selon l'orthographe de son patronyme qu'il ait été un membre de l'ancienne famille "allemande" des von Sydow, noble depuis le XIIème siècle et venant de Silèsie et de Poméranie (elle dépendait des seigneurs de Mecklembourg). A t il puisé sur les fonds du Comte de Créhange car il était mandaté par lui pour opérer le recouvrement des créances auprès des habitants de la comté (soit le rôle d'un percepteur).
La question est aussi de savoir pour quelle raison ce projet a t il été engagé. Ce que je sais c'est que le Prieuré est bâti aux abords du Mont Saint-Pierre, qui passe pour avoir été le centre d'évangélisation chrétienne des alentours dès le IIIème siècle de notre ère. D'autre part la chapelle du Prieuré détenait la réputation d'avoir accueilli qques miracles durant le Moyen-Age et un pardon se tenait en son sein autrefois. Ce qui est sûr c'est que Louys Sydow avait tenu à se fait enterrer dans la chapelle (droit d'enfeu réclamé à l'abbée de Saint-Arnould) mais les travaux de restauration du XIXème semblent avoir recouvert le dallage primitif de la chapelle. Il reste de cette période un fronton très original sur lequel on retrouve le visage d'un seigneur et de son épouse comme le voulait la tradition de la fin du Moyen-Age. Nous pouvons penser qu'il s'agit sans doute des mécènes de cette entreprise de reconstruction, Louys Sydow et Anne d'Hurel.
Pour ma part, je garde un très beau souvenir de ce lieu, qui est charmant et mériterait d'être valorisé davantage par les services touristiques car il est le témoignage de l'art religieux de la fin du Moyen-Age et de la ferveur des habitants (cela semble être le but premier de ce projet).
A mon retour en Métropole, je vous en dirais plus par la relecture des archives. Toutes vos remarques seront les bienvenues.

Yoann SIDO dimanche, 24 juin 2012 - 09:38
Nadine SIDO dit Bibiche

;-) __Je savais que Yoann, mon petit frère, allait nous apporter un commentaire précis et intéressant sur ce lieu magnifique. Pour ma part j'ai très hâte d'en savoir encore plus sur ce mystérieux endroit où a vécu nos ancêtres. Merci à toi Yoann d'être la mémoire de cette branche paternelle, découverte grâce à tes recherches.
J'attends la suite!!!!!__

Nadine SIDO dit Bibiche dimanche, 24 juin 2012 - 11:23
Michèle

L'acte passé entre l'abbaye Saint Arnould et Louis Sydo date d'octobre 1590 (référence H27, archives départementales de la Moselle) et non de 1490.
En effet Louis Sydo époux de Anne Hurelle, est né vers 1540 ce qui correspond à un acte fait à l'âge d'environ 50 ans.
Sous la catégorie "généalogie, histoires et anecdotes" voir l'article "Les Miracles" qui est le rappel des guérisons spontanées lors des pèlerinages de Faulx en Foret.
Je suis également descendante de ce Louis Sydo, à comparer avec vos documents lors de votre retour en France.

Michèle dimanche, 24 juin 2012 - 15:22
yoann SIDO

Pour Michèle
Bonjour. De passage a Paris pour les vacances je viens de lire votre petit commentaire. Merci de corriger les erreurs en ce qui concerne cet acte. Je serai ravi de pouvoir comparer vos documents concernant nos origines communes et notamment savoir de quand remonte vos plus anciennes archives. Je pense avoir presque établi la généalogie en ligne directe mais il me manque des données dans la période 1610 1650. Voilà à peut près où j'en suis. Très content de pouvoir échanger sur ce point avec une lointaine cousine, qui, je l'espère partage comme moi le goût pour la généalogie. En attendant de pouvoir vous lire plus amplement, je reste près à vous transmettre mon mail perso pour plus d'infos. Bien cordialement à vous
Yoann SIDO

yoann SIDO lundi, 6 août 2012 - 11:12
Michèle

Bonjour Yoann
Vous pouvez ajouter votre adresse email à un commentaire. L'adresse n'apparait pas sur le site, je suis seule à la voir.
Vous pouvez aussi me la communiquer à l'aide du contact du site.
A bientôt pour échanger nos données.

Michèle lundi, 6 août 2012 - 20:47
Lily2909

Bonjour

Bonjour, je suis également une descendante de la famille de Louis SYDO, j'aurais voulu savoir si vous aviez réussi à trouver les ascendants de Louys SYDO dit Le Chastelain, né aux alentours de 1540 et de son épouse Anne HURELLE.
Je suis passionnée de généalogie et tout ce que vous pourriez me transmettre serait un vrai bonheur ! :-)

Lily2909 samedi, 15 mars 2014 - 10:52
Michèle

Pour l'instant les recherches s'arrêtent au couple Louis Sydo - Anne Hurelle. :-(

Michèle dimanche, 16 mars 2014 - 14:10
Marie Zimmermann

Dans magenealogie j'ai 5 générations de sidot à débuter par sidow /hurelle. Nous sommes donc cousins. Ravie de pouvoir peut-être un jour vous rencontrer...
Marie(Strasbourg)

Marie Zimmermann mardi, 14 février 2017 - 13:40
Michèle

Le cercle généalogique de la Moselle possède un tableau de descendance de la famille Sydo avec plusieurs branches. Nous sommes donc les très nombreux descendants et cousins de cette famille.

Michèle mardi, 14 février 2017 - 14:25
Michèle

à Marie Zimmermann - Vous pouvez me joindre en direct par le contact du site, pour en discuter et comparer nos différents ancêtres communs.

Michèle mardi, 14 février 2017 - 14:28

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter