Sarrelouis

La ville avait un maire et deux échevins. Chaque année le maire était remplacé par le premier échevin et le deuxième échevin devenait premier échevin. Les bourgeois élisaient un autre deuxième échevin.

Chaque année le premier dimanche de carême, le maire, les deux échevins et l’ancien maire allaient avec tous les nouveaux mariés de l’année passée, à l’endroit de l’ancienne ville de Vaudrevange (Wallerfangen). Les nouveaux époux devaient monter sur le Limberg (mont près de l’ancienne ville) chacun avec une botte de paille. Sur le sommet la paille était formée en croix de Lorraine et à six heures du soir, le dernier des époux de l’année passée allumait le tout. Chacun payait 10 sols à la ville de Sarrelouis, une petite contribution au duc de Lorraine et faisait don d’un pot de vin, d’un pain et d’un hareng au garde forestier.

Ce billet n'a pas de commentaires

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter