La guerre d'Algérie - 1957-1960 Souk-Ahras

Une ville proche de la frontière tunisienne où s'était installé le PC du 153ème RIM avec ses sections réparties dans les environs (Gambetta, Sakiet, Battoum, Ain-Zana, Tarja, Sidi-Bader, etc...) La frontière entre l'Algérie et la Tunisie toute proche, était électrifiée.

Haflouchka

Bonjour, j'ai bien aimer votre site, il est très agréable, sur tout concernant les photos anciennes de l'Algérie, (en tant que algérien), justement j'habite au frontières avec la Tunisie, et je voulais vous dire que, avec le barrage électrifié il avait des bombes anti-personnelles et jusqu'a maintenant, il reste encore des bombes qui ne sont pas exploser et mettent en danger les habitants de la région, et justement dans ces régions on compte plus de mille personnes qui sont mutilé (jambe coupée,ou bras coupée...etc.), sans parler de coté Ouest entre l'Algérie et le Maroc (le barrage de Charles ) (coté tunisien c'est le Barrage de Maurice). je voulais apporter mon témoignage sur ce sujet et merci beaucoup pour ce site.

Merci et cordialement


				
Haflouchka vendredi, 9 mars 2007 - 15:30
Laurent

Au retour de ma permission avec sur ma feuille de permission un grand tampon « retardataire » j’ai appris que la 2ème compagnie (du 15-2) avait déménagé à Lamy, petite bourgade située plus au nord tout près de la frontière tunisienne.
Au début nous étions logés dans un campement sous tentes collectives. Ce lieu s’appelait « Batoum ».
A une centaine de mètres, en contre bas dans les taillis, s’écoulait une source d’eau chaude dans un bassin en pierres de deux mètres de côté et de soixante centimètres de profond. C’était une source thermale déjà très connue des Romains. Il fallait y entrer tout doucement, tellement l’eau était chaude. On en sortait rouge comme une écrevisse.
Existe-t-il des photos de cette source ?
Jochum Aloyse

Laurent lundi, 22 février 2010 - 13:32
francomtois

:-) j'ai été a u fort militaire de la commune de Hadadda a la frontière Tunisienne a 1k/m de Sakiet-sidi-youssef c'etait en 1958 a 1959 avec la 7ème compagnie du 153 R I M a la jumelle on voyait les soldats tunisiens ou les Algériens , dommage que c'etait la guerre car la région etait belle.

francomtois jeudi, 10 juin 2010 - 17:54
géo LANCEREAU

Bonjour à Tous et à Celui qui a fait ce site si intéressant..........

Je suis à la recherche de renseignements sur Mon Frère JALLAIS Michel o le 14.05.1937 à Marçay 86 370 dans la vienne mais + depuis 6 ans........

Il a fait parti du 10 ème RIMa mais je vois sur une photo 57 1/C ......il était Brigadier chef

je crois....il a ramené une Chienne D'Algérie "CALINE" qui lui a sauvé la Vie ainsi que ses Compagnons......Elle avait senti le Danger avant eux ..... elle est dons restée la "MASCOTTE" de ce Régiment. Elle a vécu longtemps avec lui un fois arrivée en France.

Mon Frère était un Garçon qui aimait faire rire tout le monde......et n'avait pas peur d'aller
au devant du danger.........
Mon Mari retourne en Algérie pour la première fois en ALGERIE en Voyage organisé...
Il était INFIRMIER à l' Hopital Militaire de BOUGIE
: il est né le 14.05.1937 à Civaux 86 320.
Je sais que c'est un peu tard pour avoir des Renseignements......Merci d'avance...
AMITIE
Géo. LANCEREAU de Civaux 863 20

géo LANCEREAU samedi, 23 avril 2011 - 12:09
JALLAIS LANCEREAU de la VIENNE

Bonjour à Tous,
Je sais que malheuresement qu'il y a beaucoup d'anciens Soldats qui sont +,( mon Frère Michel JALLAIS en fait parti depuis 7 ans.) mon Mari LANCEREAU Claude est toujours là : il a fait TOUL - BAR le DUC - Hopital Robert PIQUET au Bloc Opératoir
puis L'Algerie 103 éme SIM BOUGIE (hopital) et Hopital LAVERAN CONSTANTINE.
fin 1957 début 1960 en tout. Il est devenu SURVEILLANT CHEF en PSYCHIATRIE
Hopital LABORIT POITIERS 86, ainsi que + mon Frère MICHEL JALLAIS +
AMITIE à TOUS.
Géo.JALLAIS LANCEREAU de CIVAUX.

JALLAIS LANCEREAU de la VIENNE mercredi, 8 août 2012 - 10:35
MICHEL

J'étais à Ain Zana. J'étais détaché en renfort à la Gendarmerie mobile 3 - 10 ter de Souk Ahras. Ma première sortie avait été une escortde de car (bus) à Ain Zana le 14 juillet 1959.
En arrivant nous avons appris qu'il y avait eu une attaque durant la nuit et j'ai encore vu 3 fellagas tués allongés devant l'école, le bâtiment qu'on voit sur la photo.
Plus tard j'y suis retourné et j'ai fait le CAT 2 pour obtenir le grade de sergent.
J'aimerai bien avoir des nouvelles d'anciens qui ont fait ce peloton de formation avec moi.
BERBACH MICHEL

MICHEL mardi, 26 février 2013 - 11:37
CHANOURDIE

AIN ZANA 1960 s/lt du contingent , détaché aux affaires algériennes , j'étais chef de l'antenne SAS ,chargé de l'évacuation du regroupement d'AIN ZANA (près de 1000 personnes),nous subissions les tirs des fellaghas avec OBUS AU PHOSPHORE incendiant les gourbis. Le 15/3 avec le capitaine MULLER assurait notre protection, lors des déménagements près de 20 familles sont parties en TUNISIE (GARDIMAOU était à 5 Kms) l'instituteur un appelé, sergent très sympa a perdu ses 40 élèves lors de l'évacuation de la mechta, que de beaux et tristes souvenirs (des morts, des blessés) amitiés aux anciens du 15/3 Pierre CHANOURDIE

CHANOURDIE dimanche, 29 décembre 2013 - 07:30
piva joseph

je suis né le 23 09 37 incorporé au quartier Fayolle à angouleme.
au 9eme rtm.puis un stage à la bracone ensuite souge.14mois apres
de 1959 à 1961 au 153 eme rim.souk-haras,ferme verdura,col des quatre vents gare d'ain- sénour
suite à ictere infectieux hospitalisé.3 hopiteaux en algérie et deux en France dont le val de grace.
finalement libéré début 1961..recherche camarades qui sont suceptibles de me reconnaitre

piva joseph lundi, 14 juillet 2014 - 20:02
Gilbert SOULET

Bonjour,
Je suis un ancien de la 59/2C, MDL du 3/4ème RCA
J'étais sur la ligne MORICE, électrifiée et minée, et j'ai passé une fois la porte d'Aïn ZANA avec 2 soldats Pieds noirs et 2 soldats Maghrébins ... en protection des blindés !?! Vous avez bien lu. Je n'en ai pas conservé un bon souvenir.
Très amicalement,
Gilbert SOULET

Gilbert SOULET mercredi, 3 septembre 2014 - 17:59
Chenin André

Bonjour à tous, suis à la recherche de deux jumeaux, qui étaient avec moi à Souk-
Haras, en 1960. J'habite à Verdun. En cas d'absence, une autre adresse e/mail:
jean-claude.lepape@neuf.fr Merci à bientôt.

Chenin André dimanche, 19 octobre 2014 - 14:56
mouh

adresse de l'archive de l’hôpital militaire 15/3 souk ahras ex apparentement de Constantine

mouh mercredi, 22 octobre 2014 - 18:40
TOUSSAINT BERNARD

Bonjour je m'appel B Toussaint mon frère Michel a été tué le 25/11/1956 vers 9h du matin dans la région de Gambetta(SOUK ARHAS).J'ai retrouvé quelqu'un qui l'a connu en Algerie les 6 derniers mois.
Je recherche quelqu'un dont je ne connais pas le nom,mais qui était originaire de Chatenois (88) est
qui était surnommé la bas (BOUDJEHMA).
Merci de me contacter si vous connaissez ou avez connu cette personne.
Merci d'avance

TOUSSAINT BERNARD jeudi, 12 mars 2015 - 20:39
Simon Pierre

Qui se souvient de l'accrochage du 4 mai 58 près de Souk-Ahras qui a fait 11 morts et 9 blessés à la première compagnie du 153 R.I. ? camarades ,retrouvez-moi ,Simon Pierre 56 2/C .

Pierre     Wanner

Je me souviens d'un engagement vers cette date ( bataille des frontières) qui a durement éprouvé  une compagnie de paras  suite à un franchissement du barrage par un grand nombre de rebelles. Un colonel des paras aurait été abattu dans son piper

j'étais à la 2em batterie du 8em RA engagée à cette bataille .

Pierre Wanner vendredi, 13 mai 2016 - 14:23
Adel Berrezeg

Je suis de ce village (Ain Zana) et de la famille Berrezeg
Mes grands-pères étaient morts.
Par exemple, ma mère ne connaissent pas le visage de son père (Berrezeg Salah), il était mort en 1957, elle avait un an
Il était un héros parmi beaucoup dans Ain Zana

Adel Berrezeg mardi, 3 janvier 2017 - 22:16
Fresneau

Je me souviens de cette date du 04/05/1958, j'étais à Souk-Ahras et dans cet accrochage, j'ai perdu l'un de mes meilleurs copains depuis les classes à Sarrebourg. Il s'agissait de Gérard Flament.

Fresneau lundi, 3 avril 2017 - 11:20

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter