Le Christianisme - Saint Clément

Selon la tradition, l'Évêque Clément était arrivé à Metz vers le milieu du III° siècle. Il avait fondé un premier oratoire dans les ruines de l'amphithéâtre qu'il avait dédié à Saint Pierre.

Mais les ruines ayant été infestées de serpents. Clément les avaient entraînés à sa suite jusqu'au bord de la Seille et leur avait ordonné de ne plus reparaître. Voilà l'origine de la légende du Graoully, sorte de dragon vaincu par Saint Clément.

Représentation du Graoully rue Taison Le graouilly rue Taison

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D

Fil des commentaires de ce billet

Michèle

Le Graouilly est une image quelle que soit la façon dont la légende est racontée. Il représente le mal que Saint Clément aurait essayé d'éradiquer en venant à Metz. Soit le monstre se trouvait sur la colline Sainte Croix où il est encore représenté aujourd'hui, soit il se trouvait dans les ruines de l'amphithéâtre situé lieudit "la fosse aux serpents".
La ville de Woippy s'est également attribué le Graouilly. On retrouve la plupart du temps et dans différents endroits un monstre sous différents noms à l'origine de la religion catholique.

Michèle lundi, 15 septembre 2008 - 17:25
Jacky

Ahh mais l'origine de la légende n'est pas THE LEGEND !
Il faut préciser que le graoully était un monstre mi terrien, mi aérien. Un monstre à deux pattes griffues et deux ailes lui permettant de survoler la région. Une tête de dragon avec une langue fourchue de serpent et des dents acérées lui assuraient, tous les dimanches, quand il hantait la colline Ste Croix où il avait établi sa résidence, de surprendre quelques Messins imprudents et d'en faire son quatre heure ! Ainsi, toutes les semaines, c'étaient facilement une douzaine de messins qui disparaissaient dans les entrailles de la bête.
Les prières des habitants terrorisés furent entendues et St Clément fut envoyé avec la sainte mission de terrasser le monstre.
St Clément commença par surveiller les allers et venues du dragon depuis une hauteur des côtes de Moselle située au dessus de l'actuel village d'Ancy sur Moselle. Son observatoire est encore visible et porte les deux marques de ses genoux, creusées dans la pierre sur laquelle il priait et invoquait l'aide de Dieu pour venir à bout du Graoully.
Rendez vous au lieu dit "la Croix St Clément" un prochain week-end, vous y trouverez la pierre où s'agenouillait le Saint homme et vous verrez par vous même qu'il ne s'agit peut-être pas que d'une légende....
Toujours est-il qu'après maintes prières, Dieu donna à St Clément la force de s'attaquer au monstre. St Clément fit donc le restant de son voyage et profita du sommeil du monstre dans les entrailles de la colline Ste Croix pour lui passer son étole autour du cou !
Prisonnier de l'étole bénie et protégée par le Tout-Puissant, le Graoully ne put guère se débattre et St Clément le tira du haut de la colline jusqu'au bord de la Seille où il le précipita. A cette époque, les monstres et dragons ne savaient pas nager et Metz fut définitivement débarassé du Graoully.
Voilà, avec ces quelques lignes, j'ai le sentiment du devoir accompli et d'avoir rendu à St Clément ce qui appartient à St Clément...et aux Messins.
Jacky

Jacky lundi, 15 septembre 2008 - 11:30

counter