La Déa Icovellauna

Un puits octogonal, avec un escalier en spirale qui s'enfonçait dans le sol et conduisait à une source. Des ex-voto, témoignages de reconnaissance à la déesse Icovellauna étaient fixés à l'aide de clous.

La source située au lieudit au Sugnon au sud de la gare de triage, avait été tarie en 1882.

Ce billet n'a pas de commentaires

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-D :-( :-C 8-) :-o ;-( 8-O :-D


counter