Rue Agathe

Cette petite rue était située entre la rue Mazelle et la rue des Cherriers. Elle ne comportait que trois maisons qui furent abattues en 1747 pour créer la place des Charrons. Les maisons démolies, la rue n’existait plus.

PT-6-16charrons 1913 - 9-900x675.jpg

Place des Charrons

Anciennement une petite rue appelée rue des Cherriez, qui se situait entre la rue Mazelle et la Seille (la future rue Haute Seille) face au pont de la Seille. Cette rue très passagère était bordée de huit petites maisons pour la plupart de construction ancienne. Bertrand le Hungre le notaire (l’aman) habitait en 1416 en la rue des Cherrey. L’orthographe variait au cours des

Rue de Turmel

En 1902 la maison n° 47 de la rue des Allemands avait été démolie pour prolonger la rue Gisors jusqu’à la rue du Wad Billye. La nouvelle rue avait été ouverte en 1906. En 1936 le dépôt n° 2 des pompes funèbres générales se trouvait dans la rue.

26 mar. 2018 michele

Place Pargney

D’après un usage introduit par Jacques de Pargney, chevalier, il avait été établi à Metz de petites constructions, cabanes et remises de jardins qui avaient été appelées des Loies. Le 23 avril 1318 Jacques de Pargney et son fils Simon avaient vendu à Stevenin, fils de Jean de Saint Martin le drapier, une grande maison située en Bourguignon ruelle avec la grange dite à Loies se

07 mar. 2018 michele

Rue derrière le Loup

Anciennement rue du Wad Billy, dans la partie longeant les habitations de la rue des Allemands. En 1702 la veuve Perignon avait vendu sa maison située entre le cabaret le Loup et le cabaret le Renard dans la rue des Allemands, dont une sortie donnait dans la rue du Loup. L’auberge de Louve dans la rue au Loup des Allemands, appartenait à la cathédrale et le Loup à la veuve

27 fév. 2018 michele

counter