Rue du Père Potot

Au XIIIème siècle les religieuses de la Madeleine, sous le nom de Repenties, étaient installées près du cimetière de l'hôpital Saint Nicolas. Leur église et leur couvent se trouvaient dans une rue contigüe à l'hôpital Saint Nicolas. Lors du siège de 1444, les bâtiments des chanoines de Saint Thiebault situés hors des remparts avaient été détruits. Ils avaient été relogés dans

Avenue Jean XXIII

De la rue de la Gendarmerie à la place Mazelle, était la continuation de l'avenue Foch. Le grand séminaire avait fait en septembre 1903 l'acquisition des terrains des fortifications situés derrière le séminaire. La construction d'une chapelle était envisagée. Le 19 mars 1906 la première pierre de la chapelle avait été posée par l'évêque. La construction de cette chapelle avec

27 avr. 2017 michele

counter