Les habitations

On retrouve la trace des habitations et des habitants à travers les documents des différentes transactions. En 1449 il existait deux maisons fortes au ban Saint Clément. L'une des maisons située au bourg Saint Pierre aux Champs, en la ruelle de la Fontaine (probablement la rue aux Arènes derrière la gare) se composait d'une chambre, d'un cellier et d'un petit jardin. Les deux

27 déc. 2004 michele

Les moulins

On trouve la trace au XIII° siècle du moulin aux arènes situé derrière Saint Pierre aux arènes. En 1235 la ville de Metz avait donné à l'hôpital Saint Nicolas, la moitié du moulin, l'eau de la rivière, le passage et la livraison du sel. L'autre moitié avait été donnée à la léproserie de Saint Ladre. Le moulin avait été démoli en 1641 ayant été jugé dangereux pour la sûreté de

Le Ban du Sablon

Après la destruction de l'aqueduc qui transportait l'eau de Gorze à Metz, les messins consommaient l'eau des diverses sources du Sablon, qui par une conduite en bois arrivait à une fontaine appartenant à l'hôpital Saint Nicolas. Au XV° et XVI° siècle les messins se servaient du Sablon comme d'une carrière en utilisant les matériaux antiques.

27 déc. 2004 michele

Saint Privat

La plus ancienne mention de l'église Saint Privat remontait à 893. En 1194 l'église paroissiale de Saint Privat avec ses chapelles et dépendances avait été donnée aux moines de Saint Clément. A la fin du XII° siècle l'abbaye Saint Clément y avait établi un prieuré. En 1552 le prieuré et l'église avaient été détruits.

27 déc. 2004 michele

Notre Dame aux Champs

Prieuré bénédictin fondé vers 1120, il avait été démoli en 1444 lors du siège de Metz. Vendu aux Antonistes de Pont à Mousson qui le restaurèrent, il avait été ruiné en 1552. Le 29 août 1715 à l'emplacement de l'église dépendante du prieuré, devenu vacante, avait été installé le père Dom Claude Hocart qui bénéficiait des fruits et des revenus dépendants du prieuré.

27 déc. 2004 michele

Saint Amand

Le titre de paroisse lui avait été donné en 1090. En 1544 le prieuré Saint Amand proche du pont Saint Clément, dépendait de Saint Vincent et avait été détruit en 1552. Le 15 mars 1557 la paroisse ruinée lors du siège de Metz, avait été supprimée et réunie à la chapelle Sainte Croix en l'église Saint Vincent.

27 déc. 2004 michele

counter