Plan

Les dépôts de pétrole - Pétrole Husson - Goulon - Billotte

Une demande pour un dépôt de 3.200 litres de pétrole et de 1.600 litre d'essence dans une cave, route d'Augny (rue du XXème corps) avait été déposée en août 1876. Une nouvelle demande avait été faite en février 1877 pour une quantité de 10.000 litres de pétrole et 1.000 litres d'essence. La cave, restant d'une ancienne habitation, se trouvait au milieu d'un terrain de 8 ares.

27 déc. 2004 michele

Les dépôts de pétrole - Pétrole Lejeune

Plan

Au cours d'une enquête en 1875, 114 habitants étaient contre l'établissement d'un dépôt de pétrole de 10.000 litres au lieudit la croix saint Jean (rue de la Chapelle), le pétrole étant stocké dans une cave. En 1877, un avis favorable avait été donné, aucune opposition ne s'étant manifestée, pour un stockage de 9.000 litres dans un hangar situé route de Magny.

27 déc. 2004 michele

Les dépôts de pétrole - Pétrole Beaudoin

En décembre 1874 une demande d'autorisation avait été faite pour établir un dépôt de pétrole, lieudit passage à niveau, sur le chemin creux, dit la carrière (près du pont de l'Argonne). L'estimation était de 50 à 60 fûts de pétrole par jour. Le dépôt devait être situé dans un hangar en maçonnerie long de 12 mètres sur 6,50 mètres, d'une hauteur de 4,50 mètres, pouvant contenir

27 déc. 2004 michele

Dépôt de pétrole Tasse et Grandjean

Plan

En septembre 1869 le sieur Tasse ,épicier, et le sieur Grandjean , marchand de couleur à Metz, avaient établi sans autorisation, deux dépôts d'essence, d'huile et de pétrole, le long de la route de Magny. Il y avait environ 50 fûts de 150 litres de pétrole entreposés dans une construction en planches. En 1870 les propriétaires qui allaient demander une autorisation, déclaraient

27 déc. 2004 michele

Le champagne Bisinger

Les caves de champagne du Sablon

Les caves étaient situées dans le rectangle formé par les rues du 20ème corps, Mangin, Bamberger et Daubrée, derrière l’actuelle station essence. A l’emplacement situé au lieudit Ban des Rosiers, au début du 19ème siècle se trouvaient des vignes, des jardins et un verger. En 1890 la maison Eckel y avait fait construire de vastes caves pour sa fabrique de vins champagnisés

27 déc. 2004 michele

Fabrique de ferblanterie Houpin

Anciennement Houpin

Une fabrique d’ustensiles de ménage en 1892, la future Flum se trouvait route de Magny, installée du n° 132 au n° 138. Un règlement des ateliers daté du 15 mai 1892 (en allemand à gauche de la page, en français à droite de la page) précisait l’emploi du temps des employés. Tout ouvrier ou employé de la fabrique doit prendre connaissance du présent règlement auquel il a à se

27 déc. 2004 michele

Fabrique Lorraine de légumes secs décortiqués

L'entreprise du Sablon

Cette entreprise avait été créée par Lazard Cahen dans le courant des années 1880, au n° 150 route de Magny. En 1922 Lazard Cahen avait demandé qu'il soit remédié à l'état du fossé qui longeait sa propriété. En canalisant la route la commune avait fait construire une bonde pour la pluie se déversant dans le fossé. Les riverains se plaignant des mauvaises odeurs, le fossé avait

27 déc. 2004 michele

Alimentation en gros Gottlieb

En 1854 la scierie Sturel s’était installée sur un terrain contigu à la future brasserie Amos. En 1858 l'établissement de scierie, serrurerie avec maison du portier, s'était équipée d'une machine à vapeur et de plusieurs scies. En 1869 la scierie avait été remplacée par un atelier de tissage et de confection de cuir Humblot. En 1873 s'y était adjoint une maison d'ouvriers. On y

27 déc. 2004 michele

La brasserie Amos

Alsacienne sur la façade au Sablon

Venu de Wasselonne, en Alsace, Gustave Amos s’était rendu acquéreur dans un premier temps de la Brasserie Reinert située à l’angle des rues Belle Isle et Hollandre Piquemal. En juin 1873 il avait acheté à Pierre Laurent, menuisier, un terrain sur le ban du Sablon pour y construire un atelier et une brasserie. Ce terrain qui appartenait auparavant à la famille Sturel, entreprise

27 déc. 2004 michele

counter