Le village et ses habitants

Vers 1675 il n'y aurait eu que 3 ou 4 maisons au Sablon. La maison de Tibouly ou Tivoly qui portait le millésime de 1695, aurait été une ancienne ferme de l'Abbaye Saint Clément, devenue maison de campagne du séminaire. Le village était composé de maisons éparses, construites pour la plupart au XVIII° siècle, plus rarement au XVII°, parmi les vignes et les terres maraîchères.

La Grange Lemercier

Par contrat du 9 février 1622 une vigne était louée au sieur de Streff, au dessous de la Grange Lemercier, Le 5 août 1678 les frères Prêcheurs avaient engagé des poursuites contre Jean Lambert de Streff, écuyer et Seigneur de la Grange Lemercier. Pendant l'absence, par cas de force majeure des religieux, celui-ci s'était emparé d'une vigne leur appartenant. Par contrat du 9

La Horgne

En 1572 Ermirgarde de Gournais, épouse de François de Barisay, et sa nièce Philippe Desch, héritières de Claude de Gournais, décidaient la reconstruction de la Horgne. Le Seigneur François de Barisey avait passé un marché avec les maçons, charpentiers, recouvreurs et autres, afin de reconstruire la maison et la métairie. Au mois de mai 1578 des chevaux du village de Magny

27 déc. 2004 michele

La religion et l'église Saint Privat

En 1561 l'église Saint Privat reconstruite, avait servi de lieu de réunion pour les protestants jusqu'au mois de décembre. En 1591 l'église avait cessé d'être paroisse pour devenir annexe de la cure de Magny. En 1597 les protestants s'y réunissaient à nouveau. Ils se retrouvaient également à la ferme de la Horgne où le 16 août 1648 Jacob Collot faiseur de cartes, y avait pris

27 déc. 2004 michele

L'abbaye Saint Arnould

Les vignes et les terres propriétés de l'abbaye Saint Arnould Le 8 août 1449 l’abbaye avait loué à Nicolas Voirin le père et Claude Voirin jardinier au Sablon, un bâtiment dite la maison forte , avec ses dépendances à l'entour, un demi-jour à la cressonnière et un jour de terre vers la Horgne. Deux pièces de terre avaient été louées à Nicolas Pitault, qui les avaient cédées

27 déc. 2004 michele

L'abbaye Saint Clément

Descriptif des vignes et des terres appartenant à l'abbaye Saint Clément. Des vignes appartenaient à l'abbaye Saint Clément qui les louait à différents particuliers. Situées au "Bourg Saint Clément", aux lieux-dits : Clos Saint Jean - Fontaine Bénite - Près de Saint Pierre aux Champs - au dessus de la Croix Saint Clément - à la Maldonnée nommée autrefois le Ban Vin,

27 déc. 2004 michele

Après le siège de Metz

Le territoire ruiné du Sablon était devenu principalement un lieu de jardins et de vignes. A partir de 1554 les pierres de l'Abbaye Saint Clément, qui avait été démolie, avaient été réutilisées pour construire le jeu de paume ainsi que les remparts de Metz. Plus tard en 1558-1559, un salaire avait été versé à des ouvriers qui exécutaient des travaux de déblaiement à l'Abbaye

27 déc. 2004 michele

1552 Par Salignac (Manuscrit)

Le siège de Metz en 1552

Extrait concernant le territoire du Sablon orthographe conservé La ville de Metz a de 8 à 9.000 pas de tour, n'étant fortifiée en aucun endroit et n'avait aucun rempart, ni espace pour en faire, le tout estant occupé par des bâtiments d'églises, de maisons, ni aucun boulevard que celui de la porte de champagne qui est d'une structure ronde et ancienne. En septembre pour ne

27 déc. 2004 michele

Le siège de Metz

Au cours de l'été 1552 pour préparer la défense de Metz et fortifier la ville, le Duc de Guise avait fait raser les Abbayes, les églises, et les habitations du Sablon. En septembre 1552 le Duc de Guise avait demandé à Claude de Gournay qui y habitait, de quitter la Horgne. Celui-ci avait refusé. Le Duc de Guise avait fait alors piller la maison par ses soldats qui avaient

27 déc. 2004 michele

Le gibet

En 1552 un gibet avait été dressé au Champ Papanne près de la porte Saint Thiébaut, pour remplacer celui de Montigny. Les personnes exécutées étaient enterrées au cimetière Saint Louis à proximité, réservé aux décédés de l'hôpital Saint Nicolas, et dont un quartier non béni leur était réservé.

27 déc. 2004 michele

counter