Rue Marchant

Année 1915

La rue primitivement appelée rue des Carmes en raison du couvent s'y trouvant, aboutissait au grand Meize un vaste terrain transformé en 1552 lors du siège de Metz, prenant le nom de retranchement de Guise. En 1644 pour distinguer la rue des Carmes de la rue des petits Carmes, elle prit le nom de rue des Grands Carmes. Cette rue reposant sur les vestiges de la voie romaine de

17 juin 2013 michele

Rue Saint Ferroy ou Rue des sœurs Colette

Cette rue située entre la rue de l’Arsenal et la rue Marchant au bas de la montagne Saint Ferroy, communiquait avec la ruelle aux foins. Cette petite ruelle d'un accès extrêmement difficile servait autrefois de limite au quartier des juifs. A l’origine une chapelle du nom de Saint Ferroy se trouvait dans cette rue qui en avait pris le nom. En 1190 le curé de Saint Ferroy avait

11 juin 2013 michele

Place des Maréchaux

Cette place autrefois Haut de Sainte Ségolène rappelait la corporation du métier de maréchaux. Elle se trouvait proche de la porte Moselle près de l'église Sainte Ségolène dont la paroisse comprenait autrefois surtout des artisans. Elle avait été anciennement un lieu de sépulture, lors de fouilles des tombeaux et des ossements y ayant été trouvés. Mystère Jeanne arrivée en 1436

02 juin 2013 michele

Rue du Coffe Millet

En 1690 existait une maison à l'emplacement de l'entrée d'une ruelle de 12 pieds de large, appelée Cassemelat (en langage ancien- melat - milias correspondait à millet). Soit Coffe provient d'écosse (écosser le millet), soit casser le millet. En écriture ancienne on pouvait confondre le s avec le f, qui s'écrivait de la même façon. Le nom Cassemelat pouvait se lire Caffemelat.

22 mai 2013 michele

counter