La démographie au XIXème siècle

Analyse d'un siècle de vie au Sablon Les naissances Naissance de 1319 garçons et 1228 filles dont : 10 mort-nés de sexe indéterminé, 37 mort-nés garçons , 23 mort-nées filles, soit 3% d'enfants morts à la naissance. Avec le décès à moins d'un an de 254 garçons et 187 filles, le pourcentage était de 20% de décès des enfants à la fin de la première année. Avant d'arriver à l'âge

27 déc. 2004 michele

Union Philharmonique de Metz-Sablon

Les statuts de l'association sous l'intitulé "Société Philharmonique du Sablon" avaient été déposés le 24 août 1876. Il était spécifié que l'allemand était la langue officielle mais qu'une traduction française pouvait être jointe aux publications. Avec le Président Jacques Schwartz, 28 personnes formaient la société musicale sous le patronage du maire. Les statuts

27 déc. 2004 michele

Quelques associations fondées pendant l'annexion

Saint Léo

Chorale de l'église, Musique Saint Léo Les statuts sont datés de 1893. En 1899 Monsieur Formery en était le président et Nicolas Henrion le dirigeant. L'association comptait une trentaine d'adhérents. On retrouve une chorale Saint Léon IX de Metz Sablon qui fêtait ses 10 ans en 1931. Le dimanche 31 mai avait eu lieu la bénédiction solennelle du nouveau drapeau, avec le concours

27 déc. 2004 michele

Les canalisations d'eau

Le Sablon étant autrefois très riche en eau, on pensait que la commune reposait sur un lac souterrain. Les travaux du chemin de fer ayant coupé les sources du haut Sablon, beaucoup de puits étaient à sec. En 1894 un projet de conduite d'eau avait vu le jour pour la somme de 210.000 marks, les militaires s'engageant à en payer 110.000. Les eaux seraient captées dans la vallée de

27 déc. 2004 michele

Mélange de faits divers

Le 20 octobre 1870 le Général commandant le 2ème corps, avait informé le maire, qu'il avait prescrit de procéder à l'abattage des arbres situés sur les chemins du Sablon, pour servir de chauffage à la troupe. 118 arbres avaient été abattus. Enfant trouvé le 24 avril 1871 à 5 heures du matin, dans le chantier de pierres de monsieur Laumet, près de la route d'Augny, Une enfant de

27 déc. 2004 michele

Le temple protestant

En 1886 le directeur d'arrondissement avait informé les communes de Montigny et du Sablon du projet de construction d'une église protestante pour Montigny - Sablon. Une demande de subvention avait été faite que Montigny avait refusé par manque de moyens. Idem pour le Sablon qui était déjà imposé pour encore 20 ans à 49 pfennigs additionnels pour la construction de l'école. La

27 déc. 2004 michele

La statue de Saint Fiacre

Saint Fiacre

La statue avait été érigée en 1876 à l'angle des rues du Graouilly et de Saint Livier. Elle rappelait la chapelle de Saint Fiacre construite en 1153. Détruite en 1324, elle avait été relevée en 1334, de nouveau détruite en 1444, elle avait été rétablie en 1473 et définitivement rasée en 1552, lors du siège de Charles Quint. En 1913 la statue avait été transférée à l'angle des

27 déc. 2004 michele

La croix Sainte Agathe

Monsieur Chevreau qui était le seul riverain près de l'ancien pont, avait acheté en 1870 un excédent de terrain, suite à la démolition du pont. En mai 1874 le conseil municipal avait cédé un excédent de terrain au curé, qui avait été autorisé à y faire construire une croix. Construite près du pont Chevreau en 1883,une indulgence de 40 jours avait été accordée aux paroissiens.

27 déc. 2004 michele

La croix des jardiniers, La croix Saint Clément

Croix des jardiniers

La croix des jardiniers Adossée au mur d'une maison, elle était située à l'angle des rues Saint Pierre et des jardiniers, puis avait été transférée à son emplacement actuel de la place de l'église. La croix Saint Clément D'après l'inscription sur le socle, elle avait été érigée en mai 1872 par Nicolas Metry, en souvenir de l'église Saint Pierre, fondée par saint Clément. Le 24

27 déc. 2004 michele

counter